Les Belges dépensent 11 milliards en ligne, mais la croissance wallonne est à l’arrêt

Les Belges dépensent 11 milliards en ligne, mais la croissance wallonne est à l’arrêt
Shutterstock

Les Belges n'ont jamais autant acheté en ligne : l'année dernière, ils ont dépensé 11,46 milliards d'euros dans l’e-commerce, soit près d'un milliard de plus qu'en 2018. Il est étonnant de constater que cette croissance ne concerne que la Flandre, alors qu’en Wallonie, les chiffres des ventes en ligne ont encore baissé.

 

Un achat sur cinq

Les prévisions de BeCommerce se sont réalisées : En 2019, les consommateurs belges ont acheté pour 11,46 milliards d'euros en ligne. Les dépenses consenties dans l’e-commerce dépassent donc de 0,9 milliard d'euros celles de l'année précédente, soit une croissance de 8% par rapport à 2018. Par personne, cela représente une moyenne de 1.363 euros de dépenses en ligne. Comme précédemment observé aux Pays-Bas l’époque de la croissance à deux chiffres semble être derrière nous et l’on peut progressivement parler de marché mature. 

 

Selon les calculs de GfK réalisés pour BeCommerce, une dépense de consommation sur cinq est actuellement réalisée en ligne. Par ailleurs, la quasi-totalité des Belges (neuf sur dix parmi les plus de 15 ans) achètent en ligne, surtout lorsqu’il s’agit de services : la majeure partie des dépenses concernent les billets d'avion et les voyages (87%), et les billets pour des événements (79%). Les premiers produits arrivent en quatrième position, avec 50% de l’ensemble des dépenses consacrées aux médias et aux divertissements en ligne.

 

Toutefois, la part des ventes en ligne de ces industries de services reste assez stable, tandis que la plus forte croissance est observée dans les catégories orientées vers les produits, comme la santé et la beauté (+ 25%). « L’e-commerce est plus que jamais le moteur de la croissance du commerce de détail en Belgique : environ 50% de la croissance provient des ventes en ligne », déclare Sofie Geeroms, directrice générale de BeCommerce. 

 

L’e-commerce wallon tourne au ralenti

Les Belges feront également plus souvent des achats en ligne : en 2019, nous avons acheté en moyenne 13,4 fois en ligne, ce qui représente un total de 112,9 millions d'achats. Un Belge sur trois (36%) fait des achats depuis son smartphone, mais le montant moyen par achat est alors inférieur à la moyenne : 68 euros, contre 102 euros. Par ailleurs, 77% des dépenses en ligne sont effectuées depuis des ordinateurs portables ou de bureau, surtout lorsque de plus gros montants sont en jeu.  

 

Néanmoins, les différences restent flagrantes et le marché ne se développe manifestement pas uniformément sur l’ensemble du territoire : en Wallonie, les ventes en ligne ont chuté de 2% lors du dernier trimestre de 2019, contre une croissance de 11% enregistrée en Flandre sur la même période. Tout cela sans compter l’avance dont bénéficie la Flandre depuis déjà plusieurs années.

Tags: