Les commerçants du Westland Shopping ne seront pas dédommagés suite aux problèmes de plafond

Les commerçants du Westland Shopping ne seront pas dédommagés suite aux problèmes de plafond

Les commerçants du Westland Shopping Center sont déçus.  Le propriétaire du centre commercial ne leur proposera pas de dédommagements suite à la fermeture temporaire du centre commercial pour cause de problèmes de plafond.

Un cas de force majeure

Le plafond du Westland Shopping Center s’est partiellement effondré la semaine dernière.  Il a ensuite été décidé de faire effectuer un contrôle complet qui a dévoilé quelques problèmes de sécurité.  Pour pouvoir les résoudre, le centre commercial a été contraint de fermer ses portes durant quelques jours.


Hier, une réunion regroupant les commerçants et le propriétaire AG Real Estate a eu lieu, et ce à l’initiative du propriétaire.  Les commerçants avaient espéré y entendre qu’ils allaient être indemnisés pour les dommages encourus, mais le propriétaire a décidé de ne pas répondre à cette demande et invoque le cas de force majeure, qui, selon le contrat de location, ne prévoit pas le paiement d’indemnités.

 

La perte de chiffre d’affaires atteint les 200.000 euros

 « Tous les commerçants sont déçus », précise Dirk Buysens, président de l’association des commerçants du Westland Shopping Center à Belga.  « J’ai entendu que la perte de chiffre d’affaires des grands magasins dépasserait les 200.000 euros.  Nous ne nous attendions pas être complètement indemnisés, mais ils auraient pu venir avec un signal fort. »


Les commerçants examinent maintenant la possibilité d’intenter un procès individuellement ou collectivement, ou s’ils laissent l’assurance gérer le problème dans son entièreté.