Les commerçants veulent retarder les soldes d’un mois

Les commerçants veulent retarder les soldes d’un mois
Shutterstock

Selon une enquête du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI), plus de 60% des commerçants souhaitent que les soldes d’hiver et d’été aient lieu un mois plus tard. Ceci devrait permettre d’améliorer les résultats.

Investir dans l’e-commerce

« Les soldes étant décevants depuis des années, il faut que cela change », explique la présidente du SNI, Christine Mattheeuws. « Mais le secteur doit suivre le mouvement et ne pas avoir peur d’accueillir des tendances comme l’e-commerce. Actuellement c’est encore trop peu le cas. »


Ces cinq dernières années durant la période des soldes, il a quasi toujours été question d’une baisse du chiffre d’affaires par rapport à l’année auparavant. Ce recul s’explique par le succès de la vente conjointe à l’approche des soldes, mais également par la montée du e-commerce.


« Nous conseillons depuis des années aux détaillants d’investir dans l’e-commerce, mais nous constatons qu’aujourd’hui seul un quart des magasins de mode disposent d’une boutique en ligne et que seuls 15% des commerçants envisagent d’ouvrir un webshop l’an prochain. On peut et on doit faire mieux que ça », estime Mattheeuws.


La météo joue les trouble-fête

Ces dernières années la météo a joué les trouble-fête. Environ 40% des commerçants interrogés sont de cet avis. L’hiver ou l’été ayant souvent réellement débuté avec un mois de retard, bon nombre de commerçants souhaiteraient retarder les soldes d’un mois.


« En repoussant les soldes d’un mois, le lancement des nouvelles collections aura lieu plus tard et sera plus en adéquation avec le climat. »

 

Tags: