Les créanciers de Hema acceptent une restructuration de la dette

Les créanciers de Hema acceptent une restructuration de la dette
Photo: Shutterstock.com

Avec une très large majorité, les créanciers de la chaîne de grands magasins Hema ont accepté une restructuration de ses dettes. Il s’agit d’une étape importante, selon le détaillant.

 

Guerre des enchères

Plus de 98 % des créanciers de Hema ont accepté cette restructuration. Ils regroupent des investisseurs, des fonds de capitaux et des gestionnaires de fonds qui, ensemble, ont prêté 600 milliards de dollars à la chaîne. Ils reçoivent des actions en échange d’une réduction de plus de 50 % de dettes. Toutefois, le plan doit être officiellement approuvé par la Haute Cour de justice d’Angleterre lors d’une audience lundi prochain. Hema déclare que la décision des créanciers est de toute façon déjà une très bonne nouvelle.

 

La restructuration de la dette est nécessaire pour offrir à Hema un avenir sain. Les créanciers qui ont mis la main sur l’entreprise veulent la revendre rapidement. Dans la guerre des enchères pour la chaîne de grands magasins, c’est le groupe d’investissement néerlandais Parcom qui semble avoir le plus de chances de remporter la partie. Ce fonds s’associe à l’ancien propriétaire, Marcel Boekhoorn, et à la famille van Eerd, les propriétaires de la chaîne de supermarchés Jumbo, qui travaille en étroite collaboration avec le grand magasin.