Les réparateurs de vélos refusent les vélos de moindre qualité

Les réparateurs de vélos refusent les vélos de moindre qualité
Shutterstock

Les réparateurs de vélos sont de plus en plus nombreux à refuser de réparer les bicyclettes achetées en ligne ou au supermarché. Ils préfèrent donner priorité à leurs propres clients ou aux vélos de qualité supérieure.

Les vélos achetés en ligne également refusés

Les réparateurs disent être débordés de travail et ne plus vouloir passer leur temps à réparer des vélos de qualité inférieure. « La réparation de vélos est un métier en pénurie », explique Marc Groven, manager de la chaîne de magasins iBike, dans le journal De Standaard. « Il y a un manque de techniciens. Alors si vos bons éléments sont obligés de réparer des vélos d’Aldi ou Decathlon, c’est une pure perte de temps. Si la qualité est inférieure, il est impossible d’en faire un bon vélo. C’est un travail peu valorisant pour nos collaborateurs. »


Les réparateurs préfèrent donc donner priorité aux vélos achetés dans leur propre magasin et ensuite aux vélos de marques renommées, comme Batavus ou Gazelle. A moins qu’ils aient été achetés en ligne, car la vente de vélos via internet  est elle aussi contraire à la philosophie d’iBike : « Un livre commandé en ligne peut facilement être renvoyé, ce qui n’est pas le cas pour un vélo. Pour un vélo on doit pouvoir s’adresser au niveau local », estime Groven. « Mon message est le suivant : achetez votre vélo chez un vendeur local. »


Juridiquement permis

iBike n’est pas le seul marchand de vélos à adopter cette attitude, constate Test-Achats, qui reçoit de plus en plus de plaintes concernant des pratiques similaires. Toutefois, selon l’organisation des consommateurs, juridiquement on ne peut entreprendre grand-chose.


« Les exploitants peuvent donner priorité aux vélos qu’ils vendent ou aux marques avec lesquelles ils travaillent. Les garagistes font de même. Ils doivent néanmoins, selon le droit économique, le communiquer clairement. Le consommateur doit être informé au préalable », explique Simon Novembre de Test-Achats.


Decathlon pour sa part déplore que ses vélos soient mis dans le même panier que les vélos achetés dans un supermarché. « Il est réducteur d’assimiler nos vélos à ceux des supermarchés », estime le porte-parole Luk De Meester. « Chez nous, les clients peuvent se rendre dans nos ateliers pour toute réparation qu’ils aient acheté un vélo de notre propre marque Btwin ou d’une autre marque. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique et Qrf Webshop Awards : la tension monte !

16/11/2017

Le 23 novembre prochain approche ! Ce soir-là seront remis les titres de ‘Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique’ et ‘Qrf Webshop Awards’ au cours de la soirée organisée par RetailDetail. 

Le CA des 100 plus grands webshops en Belgique en hausse de 13,5%

16/11/2017

Le chiffre d’affaires du top 100 des webshops en Belgique a augmenté de 3,7 milliards d’euros à 4,2 milliards d’euros, soit une hausse de 13,5%. A noter que les ventes en ligne de produits alimentaires et d’articles pour la maison gagnent du terrain.

L’avenue des Champs-Elysées détrônée en tant que rue commerçante la plus chère d’Europe

15/11/2017

Cette année l’avenue des Champs-Elysées à Paris se voit devancer par des  rues à Londres et Milan dans le classement de Cushman & Wakefield des rues commerçantes les plus chères d’Europe. En Belgique le Meir à Anvers arrive en tête.

Henkel relève ses prévisions pour 2017

15/11/2017

Pour la première fois de son histoire Henkel a dépassé la barre des 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur neuf mois. Vu ces excellentes performances le groupe allemand revoit à la hausses ses prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfice.

Singles’ Day chamboule le calendrier commercial mondial, même ici

14/11/2017

Singles’Day est la plus grande fête commerciale au monde, dépassant de loin la période de Noël. Alibaba à lui seul a réalisé un CA de 22 milliards d’euros en 24h. Bol.com aussi en a tiré profit. Un nouveau calendrier retail s’annonce-t-il ?

Google Maps  pour éviter les files d’attente à la caisse ?

13/11/2017

A partir du 23 novembre Google ajoutera une nouvelle fonctionnalité à son app Maps, permettant aux utilisateurs d’évaluer le temps qu’ils passeront à faire la file à la caisse.

Back to top