Les retailers voient des possibilités dans la réalité virtuelle

Les retailers voient des possibilités dans la réalité virtuelle

D’ici peu différents casques de réalité virtuelle seront lancés sur le marché. Une bonne nouvelle non seulement pour les fans de jeux vidéo, mais également pour les commerçants qui voient des possibilités pour ce type de dispositifs dans le retail.

Investissement

Selon Greenhouse Group, spécialiste néerlandais du marketing digital, la réalité virtuelle entraînera des changements radicaux. Le groupe estime que la réalité virtuelle recèle un important potentiel tant pour les magasins physiques que pour les webshops.


Les magasins physiques par exemple pourront présenter l’entièreté de leurs collections aux clients installés tranquillement chez eux avec leur casque VR sur la tête. Cela leur permettra de concurrencer les grands webshops. « Vous pourrez demander à voir des vêtements en taille 42, en vert, à un prix inférieur à 40 euros, sur des mannequins avec votre silhouette.  Auparavant seuls les gens riches pouvaient se permettre cela », explique Koen Neggers de Greenhouse Group au journal Het Financieele Dagblad.


Mais pour l’instant les choses n’en sont pas encore là : dans un premier temps la réalité virtuelle sera réservée essentiellement aux produits plus onéreux, car elle nécessite d’importants investissements dans le domaine de la photo, la vidéo et l’audio.


Les magasins d’aménagement intérieur par contre pourront se servir plus facilement de la réalité virtuelle. Ikea par exemple a déjà développé une appli qui permet au consommateur de découvrir un projet de cuisine en réalité virtuelle. Les magasins allemands de Media Markt ont eux aussi recours à la réalité virtuelle.


Le voyagiste D-rt Groep pour sa part veut utiliser la réalité virtuelle pour donner un petit avant-goût de certaines destinations à ses clients.  Les réactions des clients sont d’ores et déjà très enthousiastes, bien que pour l’instant le nombre de films vidéo disponibles soit encore très restreint.