Liège est officiellement le premier hub européen d'Alibaba

Malgré les tentatives de séduction des Pays-Bas, Alibaba a finalement choisi Liège pour son premier hub logistique européen. A l'issue de Singles' Day les premiers vols venant de Chine sont arrivés à destination à l'aéroport de la Cité ardente.

 

Les premiers colis chinois ont déjà atterri à Liège

Bien qu'il n'y ait pas encore d'entrepôt ou autre infrastructure physique pour Alibaba, les premiers avions effectuent déjà les vols aller-retour entre le siège principal d'Alibaba à Hangzhou et Liège. La Cité ardente peut donc se targuer d'être le premier hub logistique européen du géant chinois du e-commerce.

 

Les premiers vols à destination de Liège acheminent les colis commandés à l'occasion du 11.11 Global Shopping Festival, qui a eu lieu le weekend dernier. Ce festival du shopping, qui a fait la grandeur d'Alibaba à l'étranger, est né d'une réaction à la Saint Valentin, Singles' Day. L'édition de cette anné a permis à Alibaba d'engranger pas moins de 27 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

 

Début d'une collaboration poussée

"Nous avons déjà entamé une collaboration poussée" entre Cainiao, filiale logistigue d'Alibaba et l'aéroport, précise Terrry von Bibra, responsable d'Alibaba pour l'Europe, dans le journal De Tijd. Sur le Continent européen Liège est actuellement le seul hub européen pour les colis du e-commerce. Mais l'expansion d'Alibaba en Europe ne se limitera pas à Liège, ajoute Von Bibra, qui évoque une possible expansion vers les Pays-Bas.

 

Cet été le premier ministre néerlandais Mark Rutte a effectivement reçu le top management d'Alibaba (y compris le fondaeur Jack Ma) dans l'espoir d'évincer Liège comme centre logistique d'Alibaba. Rutte avait alors suggéré Maastricht et Weert comme alternatives. Finalement les Chinois ont tout de même opté pour Liège, annonce officiellement Von Bibra, une décision qui selon De Tijd s'explique également par les bons contacts entre le Roi Philippe et Jack Ma lors du Forum économique mondial de Davos.

 

Un nouveau souffle pour l'e-commerce belge

A noter toutefois qu'il n'a pas encore été question du méga entrepôt de 380.000 m² - l'équivalent de 50 terrains de football - que devrait construire Cainiao près de l'aéroport de Liège. Von Bibra n'a pas (encore) souhaité faire de déclarations concrètes à ce sujet : "Il ne s'agit pas de la construction ou non d'un bâtiment."

 

Pour la région de Liège - et par extension pour toute la Belgique - cet entrepôt serait pourtant le bienvenu. Non seulement il permettrait la création de centaines, voire même des milliers de nouveaux emplois, dans une région où le chômage est élevé, mais il offrirait également un nouvel espoir pour l'e-commerce belge. Après de nombreuses occasions ratées - récemment Zalando a préféré les Pays-Bas, plutôt que Dour en Wallonie - Alibaba pourrait revitaliser l'e-commerce belge. Peut-être même le géant chinois parviendra-t-il à influencer la législation belge, afin de créer un climat plus favorable pour l'e-commerce, conclut De Tijd.