Lutte de pouvoir chez Debenhams en difficulté

Machtsstrijd bij noodlijdende Debenhams

Mike Ashley, le dirigeant controversé de Sports Direct, tente de prendre le contrôle de la chaîne de grands magasins Debenhams. La chaîne sportive d'Ashley détient près de 30% des actions de la prestigieuse entreprise britannique.

 

« Une période critique »

Ashley a déclaré hier soir qu'il convoquait une assemblée générale des actionnaires parce qu'il souhaite obtenir le contrôle de Debenhams « durant cette période critique ». Il demande également que tous les membres du conseil d'administration soient remplacés, à l’exception de la directrice financière Rachel Osborne. Ashley a également promis que, s'il obtient le poste de nouveau dirigeant de Debenhams, il quitterait immédiatement sa fonction de PDG de Sports Direct.

 

Cela fait déjà un certain temps que Debenhams se trouve en difficulté : l'entreprise tente désespérément de refinancer 520 millions de livres sterling (600 millions d'euros) de dettes, dont une grande partie doit être remboursée l'année prochaine. En début de semaine, l’entreprise a publié un avertissement sur les bénéfices suite au chiffre d’affaires britannique qui a continué à baisser et aux coûts financiers qui ont augmenté. Le groupe est paralysé par ses dettes ainsi que par les baux locatifs (trop) élevés des grands magasins, à l’heure où les clients achètent davantage en ligne. L'année dernière, Debenhams a également dû tempérer ses prévisions de bénéfices à plusieurs reprises.

 

La demande d'Ashley de convoquer une assemblée des actionnaires est probablement une tentative de perturber les efforts de refinancement de Debenhams. Ashley a déjà clairement indiqué qu'il était en faveur d'une fusion entre Debenhams et la chaîne de grands magasins House of Fraser, qui fait également partie de son portefeuille. Si cette tactique s’avère fructueuse, elle ajoutera un nouvel élément à l’empire déjà imposant des Ashley qui, en plus de la chaîne de grands magasins House of Fraser et Sports Direct, détient également Flannels, Evans Cycles et la toute récente acquisition Sofa.com.