LVMH déçoit les attentes

LVMH déçoit les attentes

Au premier trimestre le groupe de luxe français LVMH n’a pas répondu aux attentes des analystes, et ce en raison de résultats décevants sur d’importants marchés, comme la France et Hong Kong.

Baisse du tourisme en France

Durant le premier trimestre le chiffre d’affaires de LVMH a progressé de 4% à 8,6 milliards d’euros, un résultat inférieur aux attentes des analystes qui tablaient sur un chiffre d’affaires de 8,7 milliards d’euros.


« Le marché américain est dynamique et l’Europe reste bien orientée, sauf la France qui est affectée par une baisse du tourisme », commente LVMH. « Les marchés asiatiques sont inégaux, mais le Japon continue de progresser. »


La division Mode & Maroquinerie – principale branche du groupe, avec des marques telles que Dior et Louis Vuitton – est restée en-deçà des attentes. Avec un chiffre d’affaires de 2,96 milliards d’euros, cette division affiche un statu quo, alors qu’une croissance de 2 à 3% était attendue.


En revanche les autres divisions de LVMH ont réalisé une croissance. Ainsi le chiffre d’affaires de la division des Vins et Spiritueux a augmenté de 4% pour atteindre un peu plus d’un milliard d’euros, alors que la division des Parfums et Cosmétiques a progressé de 7% à 1,2 milliard d’euros.


La division Horlogerie et Joaillerie affiche de bonnes performances par rapport aux trimestres précédents, avec une croissance de 7% à 774 millions d’euros. Ces derniers trimestres ce segment avait souffert d’une baisse de la demande en Chine.