LVMH surenchérit sur Tiffany & Co

LVMH surenchérit sur Tiffany & Co

Le groupe français de luxe LVMH a porté son offre sur Tiffany & Co à 15,8 milliards (14,2 milliards d’euros), obtenant également l’accès aux comptes de la chaîne de joaillerie américaine.

 

Prime de 30 %

Il y a quelques semaines, LVMH avait émis une première offre s’élevant à 13 milliards d’euros, mais celle-ci avait été refusée par Tiffany & Co. La nouvelle offre s’élève à 130 dollars par action, soit 14,2 milliards d’euros pour la totalité de la transaction. Ce qui est environ 30 % de plus que ce qu’affichait le cours de l’action Tiffany au moment de l’annonce de la première proposition.

 

La décision de Tiffany de permettre à LVMH d’examiner les données financières est la plus importante indication que la société, fondée en 1837 par Charles Lewis Tiffany, envisage sérieusement cette offre. Selon le quotidien britannique Financial Times, il n’y a toutefois aucune garantie qu’un accord soit conclu. En effet, Tiffany n’a pas conclu d’accord d’exclusivité avec LVMH, ce qui signifie que la chaîne de bijouterie pourrait mener des négociations parallèles avec un acheteur concurrent.