Marks & Spencer enregistre des résultats décevants

Marks & Spencer enregistre des résultats décevants

La chaîne de supermarchés Marks & Spencer a connu un troisième trimestre décevant. La croissance de la division alimentaire a été entièrement neutralisée par la baisse des ventes dans le segment non alimentaire.

 

La mode pour hommes toujours à la traine

Lors du troisième trimestre de l’exercice, ayant pris fin le 28 décembre 2019, Marks & Spence a réalisé un chiffre d’affaires total de 3,02 milliards de livres (3,5 milliards d’euros), soit une baisse de 0,7 % par rapport à la même période l’année dernière. Les revenus de la chaîne ont diminué tant au Royaume-Uni (-0,6 %) qu’à l’international (-2,3 %).

 

Les ventes de produits alimentaires au Royaume-Uni ont augmenté de 1,5 % pour atteindre 1,7 milliard de livres sterling (2 milliards d’euros), mais cette augmentation a été plus que contrebalancée par une performance plus faible dans le secteur non alimentaire, où les revenus ont diminué de 3,7 % pour atteindre 1,06 milliard de livres sterling (1,3 milliard d’euros). Les segments de la mode masculine et des articles cadeaux en particulier ont été peu performants. Les ventes en ligne ont également été décevantes : les ventes n’ont augmenté que de 1,5 %, ce qui est bien en dessous des attentes. Les promotions de Noël des concurrents ont eu un impact négatif sur la chaîne de supermarchés britannique.

 

Marks & Spencer maintient ses prévisions antérieures, mais prévient en même temps que les marges sont susceptibles de se situer dans la partie inférieure des attentes.