Marks & Spencer ralentit ses projets d’expansion

Marks & Spencer ralentit ses projets d’expansion

Marks & Spencer ralentit ses projets d’expansion
Shutterstock

La chaîne britannique Marks & Spencer a du mal à remonter la pente. En marge de ses résultats semestriels l’enseigne a annoncé son intention de ralentir ses projets d’expansion de ses magasins alimentaires. 

Ralentissement du rythme d’ouverture de nouveaux magasins

Afin de sortir de l’impasse, Marks & Spencer procède depuis un certain temps déjà à une vaste réorganisation, impliquant l’abandon des projets d’expansion en Europe pour se concentrer quasi exclusivement sur le marché britannique. En outre il avait été décidé de réduire l’espace dédié aux vêtements et d’ouvrir davantage de magasins alimentaires Simply Food.


En marge de la publication de ses résultats semestriels, le groupe vient maintenant d’annoncer l’accélération de la réduction des surfaces dédiées à l’habillement  et aux produits pour le maison. Par ailleurs l’enseigne a revu ses projets concernant les magasins Simply Food, dont le rythme d’ouvertures sera ralenti. Des mesures jugées nécessaires par Marks & Spencer qui souffre des conséquences de la faiblesse de la livre britannique.


Diminution des marges

Suite à la faiblesse de la livre, les coûts ont fortement augmenté, mais vu la rude concurrence sur le marché alimentaire, Marks & Spencer ne peut répercuter entièrement les prix plus élevés sur le client. Ces derniers mois l’enseigne a même procédé à des réductions de prix. Le chiffre d’affaires du segment alimentaire a beau avoir progressé de 4,4% durant les six premiers mois de l’exercice, cette croissance provient essentiellement de l’ouverture de nouveaux magasins. Suite à la baisse des prix et la hausse de l’inflation, les marges ont diminué.


Mais quelques notes positives viennent éclairer ce tableau assez sombre. Selon Marks & Spencer, les ventes de vêtements commencent à se redresser : au semestre dernier le chiffre d’affaires du segment habillement a augmenté de 5,3%, car l’enseigne a accordé moins de réductions. Le chiffre d’affaires total de Marks & spencer a progressé de 2,6% à 5,13 milliards de livres (5,8 milliards d’euros). Par contre le bénéfice ajusté avant impôts a reculé de 5,3% à 219,1 millions de livres (250 millions d’euros).


« Nous avons bien progressé dans le solutionnement des  problèmes immédiats de M&S, que j’ai évoqués l’an dernier », commente le CEO Steve Rowe. « Nous reconnaissons que nous faisons face à de forts vents contraires dans l’alimentaire, auxquels nous allons nous attaquer durant le reste de l’année. »
 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Coca-Cola en croissance grâce au Light et au Zero

25/04/2018

Au premier trimestre Coca-Cola a vu chuter son chiffre d’affaires  de 16%, mais  dépasse néanmoins les attentes des analystes. La croissance organique du chiffre d’affaires s’est élevée à 5%, grâce au relancement des boissons sans sucre.

Blokker décapité : le CEO du Holding et le CEO de Belgique quittent le navire

24/04/2018

La fin semble proche pour l’enseigne et le holding néerlandais Blokker. Ce mardi le CEO Casper Meijer a annoncé qu’il quitterait Blokker Holding fin juin. Quant au CEO du Belux, Bernd Bosch, il démissionne dans l’immédiat.

Fnac Darty poursuit sa croissance grâce aux collaborations

23/04/2018

Au 1er trimestre de 2018 le CA du groupe d’électronique Fnac Darty  a connu une légère croissance. Le groupe dit progresser rapidement dans l’implémentation de son plan de redressement: fin 2018 les synergies devraient atteindre 130 millions d’euros.

Colruyt Group franchit une nouvelle étape sur le marché de l’occasion

20/04/2018

 

Avec sa plate-forme en ligne NewStory, Colruyt poursuit sa conquête du marché d’articles pour bébés de seconde main.  La nouvelle plate-forme se base sur l’ancien Dreambaby Tweedehands, un webshop avec deux points de collecte et de retrait axé sur les articles pour bébés d’occasion.

The Future Of Shopping remporte le prix de Managementboek van het Jaar

20/04/2018

RetailDetail est fier d’annoncer que le prix de Managementboek van het Jaar 2018 a été attribué au livre The Future of Shopping : Waar iedereen retailer is de Pauline Neerman et Jorg Snoeck.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.