Metro/Makro Cash & Carry va-t-il s'installer à Charleroi ?

Metro/Makro Cash & Carry va-t-il s'installer à Charleroi ?

Le groupe Metro serait intéressé par l'ancienne halle aux légumes de Charleroi en vue d'y ouvrir un nouveau magasin Metro à l'usage des professionnels de l'horeca. L'arrivée de Metro augmentera l'attractivité du site, qui héberge déjà 35 concessionnaires.

Revitalisation du site

Le site du marché de gros de Charleroi, « le vespéral » à Marcinelle, pourrait accueillir prochainement une nouvelle filiale de Metro/Makro Cash & Carry. Une convention de concession domaniale vient d'être validée por l'exploitatoin du site. Si la maison mère allemande donne son feu vert, la SA Makro Cash & Cary Belgium y disposera bientôt d'une superficie de 3.000 à 5.000 m².

 

« Ce nouveau point de vente renforcera le réseau belge de l'enseigne et permettra la création d'une cinquantaine d'emplois », affirme Philippe Van Cauwenberghe, échevin du Commerce en charge de ce dossier. L'arrivée de Metro permettra également de revitaliser le site, qui abrite déjà une trentaine de concessionnaires, et d'alimenter la caisse municipale : le loyer est fixé à 24.000 euros par an. 

 

Injection de 205 millions d'euros

En tant que nouveau concessionnaire, le groupe Metro devra d'abord dépolluer les sols, abattre l'ancienne halle aux légumes et rénover la voirie après la construction. Pour ne pas perdre de temps, le conseil communal a accordé au groupe un délai de deux ans pour obtenir tous les permis requis. 

 

« La ville applaudit l'arrivée d'une filiale Metro/Makro," confirme Philippe Van Cauwenberghe, tout en précisant que Makro Belgique devra confirmer formellement son intention dans l'année.  Début de ce mois, le site web DeRijksteBelgen (sur base de chiffres annuels du Moniteur belge) indiquait que les résultats de la branche belge n'étaient pas encourageants : le groupe allemand Metro a dû injecter 205 millions d'euros dans ses chaînes belges Makro et Metro.