Nouvelle grève chez Decathlon à Willebroek

Nouvelle grève chez Decathlon à Willebroek
Shutterstock.com

Le personnel du centre de distribution Decathlon à Willebroek s’est croisé les bras pour la deuxième fois en à peine une semaine. Selon les syndicats, la direction reste sourde à leurs remarques et souhaits.

 

Chèque-cadeau

Comme mardi dernier, les travailleurs mécontents ont bloqué l’accès aux quais de chargement et de déchargement du Decathlon de Willebroek pendant toute la journée d’hier. L’action s’est poursuivie aujourd’hui. La nouvelle action trouve son origine dans une proposition de la direction destinée à récompenser le personnel pour son travail acharné de ces derniers mois.

 

« La direction a proposé d’offrir un chèque cadeau de 250 euros à dépenser dans un magasin Decathlon.  Cela revient à reprendre d’une main ce que l’on donne de l’autre. Les membres du personnel sont d’autant plus outrés  que leurs collègues français recevront une prime de 25 euros par demi-journée », a déclaré Erika Lambert (ACV Puls) à la Gazet van Antwerpen.

 

Mais le mécontentement à l’égard de la direction de Decathlon dépasse largement le régime de compensation proposé. Ainsi, la direction avait déjà décidé unilatéralement de supprimer une prime de productivité de 5 % et de faire appel à des intérimaires sans consulter au préalable les syndicats. Enfin, les mesures de distanciation sociale n’ont pas toujours été bien appliquées.

 

« Manque de respect »

Selon Erika Lambert, les collaborateurs ne se sentent pas entendus et ont l’impression que leurs efforts ne sont pas considérés à leur juste valeur. Pourtant, la charge de travail a été particulièrement lourde ces derniers mois, le coronavirus ayant dopé les activités e-commerce dans la chaîne du sport.

 

Reste à savoir ce qui va se passer aujourd’hui. « Nous allons voir si la direction souhaite s’asseoir autour d’une table avec nous. Faire preuve de respect, c’est aussi se mettre à l’écoute. Ces gens veulent être entendus », a déclaré Lambert.