Paris veut transformer complètement les Champs-Elysées

Paris veut transformer complètement les Champs-Elysées
Shutterstock.com

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a accepté que les Champs-Elysées soient entièrement refaits. Plus de vert et moins de voitures, c'est le cœur des plans ambitieux.

 

"Un jardin extraordinaire"

Hidalgo a déclaré que les travaux de rénovation du célèbre boulevard commercial, estimés à 250 millions d'euros, vont certainement se poursuivre, mais qu'ils ne commenceront pas avant les Jeux olympiques d'été de 2024 à Paris. Le maire veut transformer l'avenue de 1,9 km de long en un "jardin extraordinaire". C'est ce qu'elle a dit dans un interview avec Le Journal du Dimanche.

 

Depuis 2018, un comité local d'opérateurs culturels et économiques travaille à un redécoupage en profondeur du célèbre boulevard et de ses environs. Selon le comité, la légendaire avenue a perdu beaucoup de sa splendeur et de son charisme au cours des 30 dernières années. Elle est donc très satisfaite de l'engagement d'Hidalgo.

 

La pollution de l'air

Auparavant, le groupe de travail a organisé une consultation publique sur ce qu'il convient de faire de l'avenue. Dans les plans, l'espace réservé à la circulation automobile sera réduit de moitié. Les voies doivent faire place à des zones piétonnes et à des espaces verts. Il y aura également des tunnels avec des arbres. Tous ces éléments doivent améliorer sensiblement la qualité de l'air écrit le Guardian.

 

Aujourd'hui, les Champs-Elysées sont surtout connus pour leurs cafés chers, leurs boutiques de luxe et leurs salles d'exposition de marques automobiles exclusives. Les loyers commerciaux sont parmi les plus élevés au monde. Les vrais Parisiens fuient de plus en plus le quartier à cause de la grande pollution.

 

Les plans prévoient également le réaménagement de la place de la Concorde, la plus grande place de Paris, à l'extrémité sud-est de l'avenue. Ces travaux auraient été achevés avant les Jeux olympiques. Le relooking des Champs-Elysées devrait être prêt d'ici 2030.