Prépension à partir de 55 ans chez Metro et Makro

Prépension à partir de 55 ans chez Metro et Makro

La direction de Metro Group, qui détient les enseignes Makro et Metro, souhaite instaurer la prépension à partir de 55 ans pour ses employés belges. Ainsi la réorganisation du groupe pourrait se faire en évitant tout licenciement sec.

Repositionnement face à la concurrence du e-commerce

En juin Metro annonçait son intention de supprimer 505 postes en Belgique sur un total de 3.000 unités , dont la majeure partie dans les hypermarchés Makro et une plus petite partie chez le grossiste horeca Metro. Tant les magasins que les sièges principaux sont touchés par ces mesures.


En réduisant ses effectifs, le groupe entend diminuer les coûts afin de renforcer sa position face à la montée du commerce électronique. Parallèlement le groupe adapte sa stratégie : désormais Makro s’adressera avant tout aux particuliers et aux professionnels dans le domaine de la construction et de l’aménagement du jardin, alors que Metro se focalisera sur les professionnels du secteur horeca. Afin de marquer cette différenciation, les services centraux de Makro et Metro seront scindés. Cette réorientation stratégique nécessitera un investissement de 61 millions d’euros.


Cette restructuration s’effectuera de manière progressive jusqu’à fin 2018. Pour le bon déroulement de l’opération, la direction souhaite instaurer la prépension à partir de 55 ans, l’âge minimum pour une entreprise en restructuration.


Des shop-in-shops de Media Markt chez Makro

Par ailleurs Makro confirme l’intérêt de Media Markt pour le département électronique grand public sous forme de shop-in-shop dans les magasins Makro en Belgique. Ceci permettrait à l’enseigne d’attirer un public plus jeune.


La prochaine concertation entre syndicats et direction est prévue le 20 octobre.

 

Tags: