Quelques grandes entreprises sud-coréennes impliquées dans un scandale de corruption

Quelques grandes entreprises sud-coréennes impliquées dans un scandale de corruption

Quelques grandes entreprises sud-coréennes impliquées dans un scandale de corruption

Quelques grandes entreprises familiales sud-coréennes, comme LG, Hyundai et Samsung, sont sous pression suite à leur lien étroit avec le gouvernement coréen. Cette relation ôterait toute chance de réussite à de nouvelles entreprises et ouvrirait la porte à la corruption.

Le gouvernement indirectement actionnaire

L’affaire remonte aux années 1960 : le président de l’époque avait décidé de confier de grands projets à certaines entreprises, afin de moderniser le pays. Souvent ces projets étaient financés par des prêts accordés par le gouvernement, qui de ce fait est indirectement actionnaire de ces grandes entreprises.


Mais aujourd’hui le peuple coréen se demande si ce lien étroit entre le gouvernement et ces grandes entreprises familiales doit persister. Certains politiciens pensent eux aussi qu’il s’agit d’un héritage du passé qui doit être abandonné. D’autre part ils estiment que les cinq plus grandes entreprises familiales ont une trop forte emprise sur le marché sud-coréen et qu’elles empêchent ainsi les petites entreprises de se développer.


Rappelons également qu’en décembre 2016 la présidente coréenne Park Geun-hye a été destituée pour son implication dans un grand scandale de corruption. Samsung et d’autres grandes entreprises auraient payé le gouvernement en échange de certaines faveurs. Le nom du vice-président Jay Y. Lee de Samsung est cité dans ce dossier, mais celui-ci nie toute implication.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Colruyt Group franchit une nouvelle étape sur le marché de l’occasion

20/04/2018

 

Avec sa plate-forme en ligne NewStory, Colruyt poursuit sa conquête du marché d’articles pour bébés de seconde main.  La nouvelle plate-forme se base sur l’ancien Dreambaby Tweedehands, un webshop avec deux points de collecte et de retrait axé sur les articles pour bébés d’occasion.

The Future Of Shopping remporte le prix de Managementboek van het Jaar

20/04/2018

RetailDetail est fier d’annoncer que le prix de Managementboek van het Jaar 2018 a été attribué au livre The Future of Shopping : Waar iedereen retailer is de Pauline Neerman et Jorg Snoeck.

Le cap des 100 millions d’abonnés Amazon Prime a été franchi

19/04/2018

Amazon, le géant du e-commerce, a franchi le cap des 100 millions d’abonnés Prime.  Et ce n’est là qu’un des nombreux jalons que le PDG Jeff Bezos mentionne dans sa lettre annuelle adressée aux actionnaires.

Les distributeurs et transporteurs exigent des poids lourds moins polluants

19/04/2018

35 entreprises, dont Colruyt, Carrefour et Ikea, appellent l’Europe à obliger les constructeurs de poids lourds à réduire leurs émissions de CO2 d’un quart d’ici 2025.  « Totalement irréaliste », réagit le porte-parole des constructeurs.

JD.com va ouvrir 1000 magasins par jour

17/04/2018

JD.com envisage l’ouverture de pas moins de 1000 supermarchés par jour en Chine. Avec cet objectif impressionnant, le numéro deux du e-commerce chinois confirme son ambition de conquérir aussi le marché offline.

Hans Anders franchit le cap des 200 millions d'euros de CA

12/04/2018

 En 2017 la chaîne d'optique néerlandaise Hans Anders a vu son chiffre d'affaires progresser de 6% à 203,7 millions d'euros. Parallèlement le lunetier annonce son retrait du marché français.