Réouverture des magasins : des files d’attente chez Ikea et Action

Réouverture des magasins : des files d’attente chez Ikea et Action
Photos: RetailDetail

Les premières heures de la Grande Réouverture présentent un tableau mitigé : on observe une forte affluence chez quelques grandes chaines, mais dans d'autres magasins, c'est remarquablement calme.

 

Des rues commerçantes tranquilles

La plupart des détaillants avaient indiqué au préalable qu'ils ne s'attendaient pas à une surprise majeure lors de la réouverture des magasins belges. Néanmoins, plusieurs grands distributeurs avaient de longues files d'attente bien avant les heures d'ouverture du lundi matin : chez Ikea à Anderlecht, par exemple, jusqu'à 600 personnes faisaient la queue. Les autres branches de la chaîne de l'ameublement ont également dû faire face à une grande ruée. Dans le parc commercial A12 Shopping à Schelle, les files d'attente étaient particulièrement longues chez Décathlon et Action : ici, les gens faisaient souvent la queue pendant plus d'une heure.

 

Dans les rues commerçantes, la participation a été relativement limitée. Sur le Meir, à Anvers, Kruidvat et Hema, entre autres, ont attiré du monde, tout comme quelques chaînes de chaussures de sport et des magasins de télécommunications. De très longues files d'attente également pour les clients qui voulaient visiter Delhaize, Action et Kruidvat dans le sous-sol du Stadsfeestzaal. L'embouteillage chez Primark a été rapidement résolu et la situation semble être sous contrôle dans les grandes chaînes de mode comme Zara et H&M également. Il est frappant de constater que dans de nombreux autres magasins, il n'y a tout simplement pas de clients.

 

Dans la rue Neuve de Bruxelles, un peu plus étroite, il y avait des files d'attente pour Primark et Inno, mais sinon, c'était relativement calme. Sur la Chaussée d’Ixeles, la plus longue file d'attente était pour – encore – Action. La ville étudiante de Louvain n'a pas non plus connu la ruée : les zones d'attente ont été principalement utilisées juste avant les heures d'ouverture, lorsque les consommateurs attendaient les magasins de télécommunications, les vapeshops, la Fnac et H&M, entre autres. Les files d'attente ont fondu et vers midi, les rues commerçantes ont donné une certaine impression de calme. Cependant, les clients de Louvain se sont retrouvés devant des portes fermées chez MaxiToys, Foot Locker, Claire's et Six, entre autres.