Roularta renonce à sa plateforme d’e-commerce Storesquare

E-commerceplatform Storesquare verdwijnt

Fin février Roularta abandonnera définitivement sa plateforme d’e-commerce Storesquare. La place de marché n’a jamais été à la hauteur des ambitions du groupe multimédia et était même déficitaire.


Une concurrence meurtrière

Fondé en 2014, Storesquare avait pour objectif de regrouper les webshops de commerçants locaux et de PME au sein d’une plateforme, afin de parer à la menace de grands acteurs en ligne, comme bol.com et Zalando. Selon le journal De Tijd, la plateforme ne serait pas parvenue à atteindre suffisamment de monde. De plus, les gains pour les commerçants auraient souvent été inférieurs à ceux des ventes normales en magasin.


L’an dernier la plateforme d’e-commerce s’était davantage concentrée sur la mode et les jouets, deux segments affichant de bons résultats. Mais à présent Roularta a décidé de tout arrêté. En 2018 la perte d’exploitation de Storesquare a atteint 2,9 millions d’euros.


Danny Van Assche, administrateur délégué de l’Unizo, déplore l’abandon de la plateforme, mais comprend la décision de Roularta. « Quoi qu’il en soit Storsquare ces dernières années a été un projet significatif pour nos commerçants », souligne-t-il dans un communiqué de presse. Grâce à la plateforme, bon nombre de commerçants ont pu faire leurs premiers dans l’e-commerce, pour ensuite créer leur propre webshop. A l’inverse Storesquare a également permis à bon nombre de commerçants de « découvrir qu’avoir leur propre boutique en ligne ne leur convenait pas, et ce sans risque et avant d’avoir investi inutilement dans un propre webshop. »