Sainsbury’s réduit le réseau d’Argos et supprime 3 500 emplois

Sainsbury’s réduit le réseau d’Argos et supprime 3 500 emplois
Shutterstock.com

Sainsbury’s va fermer 420 succursales de sa filiale non alimentaire Argos et supprimer l’ensemble des boucheries et poissonneries dans les supermarchés. 3.500 emplois sont menacés par cette opération.

 

Shop-in-shop

Les 420 magasins Argos indépendants fermeront d’ici mars 2024, rapporte la BBC. Sainsbury’s a annoncé vouloir intégrer 150 points de vente Argos et 150 à 200 points de ramassage dans ses supermarchés.

 

Sainsbury’s a racheté le détaillant non alimentaire il y a quatre ans. Les 120 magasins qui n’ont pas rouvert leurs portes après le premier confinement en mars resteront définitivement fermés. Après la restructuration, une centaine de magasins Argos indépendants seraient maintenus. Cette opération doit permettre une économie de quelque 600 millions de livres (663 millions d’euros).

 

Libre-service

Dans les supermarchés, les comptoirs de vente de charcuterie, viande et poisson sont fermés. Selon le détaillant, ces mesures sont une réponse à l’évolution du comportement de consommation et à la croissance des achats en ligne. Pour les analystes, le motif est avant tout économique : le libre-service coûte moins cher et Sainsbury’s doit économiser pour faire face à la concurrence intense au Royaume-Uni.

 

Au total, ce sont quelque 3 500 emplois qui sont supprimés dans les deux entreprises. Néanmoins, le PDG, Simon Roberts, affirme que la plupart des employés concernés pourront continuer à travailler, éventuellement à un poste différent que celui qu’ils occupent actuellement.

 

Sainsbury’s a également publié ses résultats semestriels. La chaîne a enregistré une perte de 137 millions de livres (151 millions d’euros), entièrement due aux coûts générés par la fermeture des magasins Argos. Sans prendre ces coûts ponctuels en compte, le bénéfice a atteint 301 millions de GBP (333 millions d’euros), rapporte le Financial Times. Sur base comparable, le chiffre d’affaires du groupe a augmenté de 6,9 %.