Scission imminente de Metro Group, entrée en bourse ce jeudi

Scission imminente de Metro Group, entrée en bourse ce jeudi

Ce mercredi le tribunal de Düsseldorf a inscrit séparément les deux entités, qui actuellement forment encore Metro Group, au registre du commerce. Il s’agit de la  dernière étape avant la scission. 

 « Un jour historique »

A partir de demain les deux entreprises seront donc cotées séparément à la bourse. « C’est un jour historique pour nos actionnaires, nos employés et nos clients », commente le CEO Olaf Koch. Cette scission était en préparation depuis longtemps déjà et donnera naissance à une entité ‘food’ avec un chiffre d’affaires de 37 milliards d’euros et une entité ‘électronique grand public’ avec un chiffre d’affaires de 22 milliards d’euros.


Les actions des deux entreprises, baptisées Metro et Ceconomy, seront reprises par les actionnaires actuels de Metro Group. Une action de Metro Group vaut une action du nouveau Metro et une action de Ceconomy. En février la scission avait déjà été approuvée quasi unanimement par les actionnaires.


La scission coûtera environ 100 millions d’euros à Metro Group, mais permettra aux deux entités de suivre leur propre chemin et d’accélérer leur croissance. « Séparément nous serons plus efficaces sur bien des plans », avait déclaré Koch, qui dirigera la branche alimentaire, lors de l’assemblée générale en février. « D’ici peu nous ne serons plus distraits par des structures qui n’offrent pas de synergies. »