SNI : « Prolonger les heures d’ouverture, supprimer les jours de repos »

SNI : « prolonger les heures d’ouverture, supprimer les jours de repos »
Photo : RetailDetail

Après huit semaines de fermeture obligatoire, le secteur du commerce de détail pousse un soupir de soulagement : les portes peuvent à nouveau rouvrir. Pour mieux répartir la clientèle et augmenter le chiffre d’affaires, les commerçants demandent un élargissement des heures d’ouverture.

 

Aux villes et aux communes d’agir

Ouverture le dimanche, ouverture en soirée ou suppression des jours de repos : autant de propositions pour que la réouverture des magasins belges se passe le mieux possible. Une meilleure répartition des clients sur la journée permettrait de garantir encore davantage leur sécurité et celle des commerçants tout en générant un chiffre d’affaires supplémentaire bien nécessaire. « Cela permettra également de désencombrer les rues commerçantes, la distanciation sociale n’en serait que mieux respectée », affirme Christine Mattheeuws du syndicat neutre pour indépendants SNI dans Het Nieuwsblad.

 

Les centres commerciaux belges ont déjà posé la même question, mais n’ont pas encore reçu le feu vert. Pour la présidente du syndicat, c’est pourtant simple à régler : il est de la compétence des villes et des communes d’autoriser des heures et des jours d’ouverture différents pour un maximum de quinze jours par an, au moins dans des « circonstances particulières et transitoires ».

 

Le SNI demande donc aux bourgmestres et aux conseils municipaux d’enquêter auprès des commerçants afin de savoir si une demande en ce sens existe et d’appliquer la règle des 15 jours autant que possible. « Donnez aux commerçants la possibilité de maintenir des horaires d’ouverture flexibles afin de pouvoir travailler de manière sûre et efficace. Et étendez cela aux jours d’ouverture. »