Solidaires, les retailers se mobilisent pour les victimes des intempéries

Shutterstock.com

(Mise à jour) Après les terribles inondations qui ont frappé l’est du pays, les retailers ne restent pas les bras croisés : supermarchés, chaînes de magasins et fabricants de marques débloquent des budgets et des fournitures pour venir en aide aux victimes. Un florilège qui fait chaud au cœur.

 

Colis alimentaires

Les images des inondations et de leurs ravages n’ont laissé personne indifférent. Le secteur du retail a également été touché : des dizaines de magasins se sont retrouvés sous les eaux. Des actions de solidarité ont rapidement été mises sur pied. Les supermarchés ont immédiatement réagi en distribuant des colis alimentaires et en prenant d’autres mesures. Le week-end dernier, Colruyt a immédiatement envoyé deux camions du centre de distribution de Ghislenghien vers les régions touchées. Ils étaient remplis des produits les plus demandés par les banques alimentaires de Liège et de Namur. En collaboration avec les organisations locales et les autres retailers, le groupe étudie les besoins supplémentaires en termes d’approvisionnement et de logistique.
 

Delhaize a immédiatement fourni 10 000 colis alimentaires et 22 000 litres d’eau aux victimes jeudi dernier et fait don d’un million d’euros à la Croix-Rouge pour aider les victimes des inondations. Suite aux demandes des employés de Delhaize d’aider leurs collègues affectés, l’enseigne a également ouvert un compte bancaire spécial pour soutenir les employés de Delhaize et le personnel des magasins affiliés.

 

Solidarité

Carrefour a envoyé des camions avec du matériel d’urgence (eau, lait, nourriture, produits d’entretien et articles pour bébés, dont des couches) aux six centres de crise de Chaudfontaine, Verviers, Theux, Tilff, Malmedy et Trooz. Le retailer a constitué un fonds d’urgence pour les collaborateurs touchés, et de nombreux employés sont allés prêter main-forte dans les régions les plus endommagées. Carrefour lance également une opération « Arrondi Solidaire » jusqu’au 31 juillet : les clients peuvent arrondir leur ticket de casse à l’euro supérieur, sans aucune obligation. Tous les fonds collectés seront transférés à la Croix-Rouge, qui centralise l’aide aux victimes de cette catastrophe naturelle. Dans plusieurs Carrefour, un ou deux caddies ont été installés dans lesquels les clients pouvaient donner des articles de secours d’urgence.
 

Vendredi et samedi derniers, Lidl a fait don d’aliments secs (pâtes, biscuits, conserves), mais aussi de gel douche, de couches et d’eau aux communautés touchées et aux banques alimentaires locales. Au total, les dons de produits atteignent 100 000 euros. En outre, le retailer fait don de 500 000 euros à la Croix-Rouge. Immédiatement après la catastrophe, Aldi a lancé plusieurs initiatives à petite échelle dans les communes les plus touchées. En signe de solidarité, le détaillant a décidé de faire un don de 100 000 euros sur le compte solidaire 2525. Le groupe Aldi Nord ajoutera 500 000 euros supplémentaires.

 

Chaussures et vêtements

Les chaînes de supermarchés ne sont pas les seules à se montrer solidaires. L’enseigne de magasins de chaussures Torfs a fait don de 50 000 euros à la Croix-Rouge et de 1 000 paires de chaussures. « Nos cœurs et nos pensées vont à toutes les personnes touchées par la catastrophe naturelle », a déclaré son CEO Wouter Torfs sur Twitter. La chaîne de mode wallonne PointCarré a fait don d’un millier de vêtements aux victimes des inondations. Ils seront distribués par l’intermédiaire de la Croix-Rouge, partenaire du retailer pour les activités caritatives tout au long de l’année. Sur ses médias sociaux et dans sa newsletter, la chaîne de mode appelle également les clients à faire preuve de solidarité et à donner des vêtements dans les magasins.


Bristol organise une campagne nationale de collecte de fonds, où chaque client peut faire un don dans le magasin. Le détaillant doublera cette contribution et reversera l'argent collecté à la Croix-Rouge. La chaîne met également un total de 4 500 articles à la disposition des familles touchées dans 12 magasins situés dans les zones concernées : elles peuvent s'y rendre et demander au responsable du magasin. Ce sont les magasins d'Aywaille, Barvaux, Boncelles, Eupen, Féronstrée, Grivegnée, Jemeppe Sur Meuse, Malmedy, Seraing, Spa, Verviers et Waremme.
 

Du samedi 17 juillet au 22 juillet, la chaîne de décoration intérieure Casa a fait don de 5 % de ses ventes totales, en magasin et en ligne, aux personnes touchées. Orange Belgique a transformé plus de 100 boutiques en points de collecte où chacun peut déposer des objets pour aider ceux qui ont perdu leur maison. Les clients touchés par les fortes pluies recevront également 5 Go de données mobiles pour les aider à faire face aux aspects pratiques de la reconstruction de leur maison et à contacter leurs amis et leur famille.

 

Confort de base

McDonald's Belgique appelle ses clients à utiliser le bouton des bornes de commande numériques des 96 restaurants McDonald's pour faire un don en faveur des victimes des inondations. L'entreprise et ses franchisés s'engagent, en plus d'une somme fixe, à doubler chaque don de ses clients. Les recettes seront entièrement allouées au travail de la Croix-Rouge dans les zones sinistrées. Les boutons de don seront présents sur les bornes de commande numériques des restaurants McDonald's en Belgique pendant quatre semaines, du 23 juillet au 20 août.


De nombreux fabricants de marques ont également lancé des campagnes ou fait des dons. Beiersdorf a fait don d’un million d’euros aux organisations de la Croix-Rouge au Benelux et en Allemagne, rapporte Karin de Koning, Country Manager Benelux, sur LinkedIn. Henkel Benelux a fait don de 20.000 euros à la Croix-Rouge, soutient les collègues touchés et offre des congés payés aux employés qui veulent aider dans les zones touchées. La marque de lingerie DIM apporte du confort de base aux victimes : 3880 sous-vêtements pour femmes (soutiens-gorge, culottes et vêtements de nuit), 2880 sous-vêtements pour hommes (boxers et T-shirts) et 3120 paires de chaussettes pour hommes, femmes et enfants.
 

Ce tour d’horizon est sans doute incomplet. Nous ne pouvons pas recenser toutes les initiatives locales. Mais vous pouvez tenir les rédacteurs informés via redactie@retaildetail.be.