Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année
Tom&Co

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Les magasins physiques restent « indispensables »

Il y a plus d’un an Delhaize vendait Tom&Co à un groupe d’investissement sous la direction de Lionel Desclée, ancien membre de la direction de Delhaize Belgique. Depuis, l’enseigne spécialisée dans l’animalerie n’est pas restée les bras croisés. En Belgique, où la chaîne compte 130 magasins (dont la plupart en franchise), bon nombre de points de vente ont été réaménagés, alors que d’autres ont déménagé vers de meilleurs endroits.


En France le groupe s’est concentré sur l’expansion. Un choix logique, sachant que le marché y est quatre fois plus grand que dans notre pays. Tom&Co y est actif depuis 2011 et y compte 20 magasins.


« L’objectif est de devenir numéro un de la franchise en France dans notre secteur », explique Lionel Desclée à TrendsTendances. « D’ici la fin de cette année nous visons les 25 magasins. » Ces derniers mois la chaînes belge a repris quelques animaleries, mais mise avant tout sur une « croissance organique », comprenez des magasins en franchise flambant neufs.


Omni-canal

Selon le CEO de Tom&Co, le magasin physique reste indispensable. Mais, ajoute-t-il, « nos magasins ne peuvent plus se limiter à vendre des produits. Ils doivent devenir des lieux d’expérience et de découverte, avec un large assortiment de produits et d’animaux vivants. De plus, nos collaborateurs doivent être passionnés et très compétents. En Belgique bon nombre d’entre eux sont des assistants-vétérinaires, tandis qu’en France ils doivent avoir trois années de soins animaliers à leur actif. »


Ce qui ne signifie pas pour autant que Tom&Co néglige l’univers numérique. « Nous préparons une offre omni-canal. L’idée est de donner la possibilité aux clients d’acheter en ligne et de faire livrer leur commande à domicile ou de la retirer en magasin, mais tout aussi bien d’acheter en magasin pour ensuite se faire livrer à domicile. Toutes les options sont ouvertes. Ainsi nous pourrions élargir considérablement le nombre de nos références », poursuit Desclée.


Actuellement Tom&Co propose un assortiment de 7.000 à 8.000 produits. En 2016 l’enseigne a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 200 millions d’euros.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Le supermarché le plus cher d’Europe de l’Ouest

25/05/2018

Carrefour domine l’actu, Colruyt au bord de la faillite, les multinationales sont mauvaises en calcul et bientôt l’industrie alimentaire 3.0. Le point sur ces sujets dans le résumé hebdomadaire, moyennement conforme au GDPR,  de RetailDetail Food!

L’ex-patron de Delhaize Denis Knoops devient actionnaire principal de 1PopUpStore

24/05/2018

Après Delhaize, la vie continue. Denis Knoops, qui l’an dernier a dû céder sa place de CEO chez Delhaize Belgique, est devenu actionnaire principal de 1PopUpStore, l’entreprise derrière Chronostock, le spécialiste des magasins éphémères.

Decathlon ouvre son 30ème magasin à Nivelles

23/05/2018

En septembre prochain Decathlon ouvrira son 30ème magasin belge dans le centre commercial Shopping Nivelles. En attendant un Connect-shop temporaire est mis à disposition des clients pour les commandes en ligne.

« Les données redonnent le contrôle aux trade marketeers »

23/05/2018

Pour les fabricants de marques le monitoring des assortiments, des prix, des promotions dans leur catégorie chez les retailers n’est pas une mince affaire. La start-up belge Daltix collecte automatiquement ces données vitales dans des dashboards.

Shop for Geek vise le cap des 25 magasins

22/05/2018

Après de récentes ouvertures à Alost et Namur, Shop for Geek, chaîne spécialisée dans les gadgets et articles de merchandising, compte désormais 13 magasins. Mais le retailer  vise le cap des 25 magasins et compte s’attaquer à la France.

Le propriétaire 3i souhaite quand même conserver Action

22/05/2018

L’investisseur 3i souhaite quand même garder l’entièreté d’Action. Bien que le propriétaire de la chaîne discount ait annoncé la semaine dernière qu’il cherchait un repreneur pour une partie de sa participation dans Action, 3i nie tout en bloc.