Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Les magasins physiques restent « indispensables »

Il y a plus d’un an Delhaize vendait Tom&Co à un groupe d’investissement sous la direction de Lionel Desclée, ancien membre de la direction de Delhaize Belgique. Depuis, l’enseigne spécialisée dans l’animalerie n’est pas restée les bras croisés. En Belgique, où la chaîne compte 130 magasins (dont la plupart en franchise), bon nombre de points de vente ont été réaménagés, alors que d’autres ont déménagé vers de meilleurs endroits.


En France le groupe s’est concentré sur l’expansion. Un choix logique, sachant que le marché y est quatre fois plus grand que dans notre pays. Tom&Co y est actif depuis 2011 et y compte 20 magasins.


« L’objectif est de devenir numéro un de la franchise en France dans notre secteur », explique Lionel Desclée à TrendsTendances. « D’ici la fin de cette année nous visons les 25 magasins. » Ces derniers mois la chaînes belge a repris quelques animaleries, mais mise avant tout sur une « croissance organique », comprenez des magasins en franchise flambant neufs.


Omni-canal

Selon le CEO de Tom&Co, le magasin physique reste indispensable. Mais, ajoute-t-il, « nos magasins ne peuvent plus se limiter à vendre des produits. Ils doivent devenir des lieux d’expérience et de découverte, avec un large assortiment de produits et d’animaux vivants. De plus, nos collaborateurs doivent être passionnés et très compétents. En Belgique bon nombre d’entre eux sont des assistants-vétérinaires, tandis qu’en France ils doivent avoir trois années de soins animaliers à leur actif. »


Ce qui ne signifie pas pour autant que Tom&Co néglige l’univers numérique. « Nous préparons une offre omni-canal. L’idée est de donner la possibilité aux clients d’acheter en ligne et de faire livrer leur commande à domicile ou de la retirer en magasin, mais tout aussi bien d’acheter en magasin pour ensuite se faire livrer à domicile. Toutes les options sont ouvertes. Ainsi nous pourrions élargir considérablement le nombre de nos références », poursuit Desclée.


Actuellement Tom&Co propose un assortiment de 7.000 à 8.000 produits. En 2016 l’enseigne a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 200 millions d’euros.