Un Belge à la tête de l'Organisation internationale du cacao

Michel Arrion, ancien ambassadeur de l'UE, a été désigné comme directeur exécutif de l'ICCO, l'Organisation internationale du cacao. La mission du Belge consistera à surmonter les défis auxquels le secteur est confronté, notamment la déforestation et le travail des enfants.

Grand connaisseur de l'Afrique

Durant les cinq années à venir Arrion dirigera l'Organisation internationale du cacao, fondée en 1973 afin de renforcer la collaboration entre les pays importateurs et exportateurs de cacao. Pour ce faire l'organisation collecte, traite et publie des statistiques et des informations concernant le marché du cacao, et ce en collaboration avec l'industrie et des ONG. Objectif : rendre le marché du cacao plus durable et transparent, notamment en assurant des revenus plus élevés aux petits cultivateurs de cacao.

 

En tant qu'ancien ambassadeur de l'Union européenne dans des pays tels que le Nigéria, le Rwanda et la Côte d'Ivoire, Arrion connaît bien l'Afrique. Il succède à l'Ivoirien Jean Marc Anga, qui dirigeait l'ICCO depuis 2010 et qui l'an dernier a transféré le quartier général de l'organisation dans son pays, la Côte d'Ivoire (à Abidjan plus précisément). Ce pays est le plus grand producteur mondial de cacao et vient d'augmenter les salaires des cultivateurs, maintenant que le prix du cacao commence à se rétablir partout dans le monde.