Un nouveau propriétaire pour la chaîne d’opticiens Hans Anders

Un nouveau propriétaire pour la chaîne d’opticiens Hans Anders

Le fonds d’investissement 3i reprend la chaîne d’opticiens Hans Anders.  Cela faisait déjà un certain temps qu’Alpha et Alpinvest, deux autres fonds d’investissement, étaient à la recherche d’un nouveau propriétaire pour Hans Anders.

200 millions d’euros

3i va débourser près de 200 millions d’euros pour le rachat des actions du vendeur de lunettes.   Le management actuel, sous la direction du directeur général Remco Boerefijn, investit également dans la nouvelle structure.  « Nous voulons poursuivre la progression de Hans Anders sur les marchés existants mais également aller à la recherche de nouveaux marchés, par nos propres moyens ou via des acquisitions.  Les deux scénarios sont possibles », précise l’associé 3i, Robert Van Goethem.


Alpha et Alpinvest sont certainement satisfaits d’avoir enfin trouvé un repreneur pour Hans Anders.  Au mois de mars 2016, ils avaient déjà tenté (sans succès) de revendre la chaîne.  Une deuxième tentative à la fin de l’année 2016 avait également été infructueuse.  A chaque fois, les intéressés s’étaient à cause du prix de rachat trop élevé, 300 millions d’euros à l’époque.

 
Une expansion

3i, le nouveau propriétaire de Hans Anders, est très expérimenté dans le domaine du discount puisqu’il détient déjà les chaînes Action et Basic-Fit qui, toutes les deux, misent sur le segment inférieur du marché.


La chaîne poursuivra ses plans d’expansion sous la houlette du nouveau propriétaire.  A l’heure actuelle, Hans Anders compte déjà 456 magasins aux Pays-Bas, en France, en Belgique et en Suède, et d’ici la fin de l’année, ce chiffre devrait atteindre les 475 points de vente au minimum.  Neuf nouveaux magasins ont ouvert leurs portes en Belgique l’année dernière.  Cette année aussi, cette même cadence devra être soutenue.


Hans Anders va également investir dans la rénovation de ses magasins existants.  A l’avenir, la chaîne souhaite davantage mettre l’accent sur la vente de marques et plus uniquement sur son image discount.