Une action de grève paralyse Amazon à l’approche de Noël

A une semaine de Noël le syndicat allemand Verdi a lancé un appel à la grève dans deux centres logistiques d’Amazon. Par cette action les grévistes espèrent obtenir de meilleures conditions de travail.


Les colis de Noël menacés

Ce lundi les travailleurs des centres de distribution de Liepzig et de Werne ont débrayé. La grève à Leipzig pourrait même se prolonger jusqu’au jour de Noël, indique Reuters. Verdi n’en est pas à sa première action de grève à l’encontre d’Amazon : depuis longtemps déjà le syndicat plaide pour des salaires plus élevés, conformes aux conditions pratiquées dans le branche du retail et de la vente par correspondance. Amazon pour sa part affirme qu’il ne s’agit pas de travailleurs opérant dans le secteur du retail, mais de main-d’œuvre logistique et applique donc les barèmes propres à l’industrie logistique.


Un porte-parole du syndicat annonce que l’action de grève pourrait s’étendre à d’autres sites : « Nous avons à plusieurs reprises donner davantage de temps à Amazon pour réagir à nos exigences », explique Thomas Schneider. Il qualifie le refus de négocier de l’e-tailer de provocation : « Nous verrons bien s’ils parviendront à tenir la promesse faite à leurs clients de livrer les colis dans les délais la veille de Noël. » Pour le géant du e-commerce l’Allemagne est son principal marché hors Etats-Unis.