Une amende d'un milliard de dollars fait subir à Alibaba sa première perte depuis 2012

Une méga-amende fait subir à Alibaba sa première perte depuis 2012
Shutterstock.com

Malgré une belle augmentation de son chiffre d’affaires, Alibaba a enregistré sa première perte en neuf ans au dernier trimestre. En cause, l'amende record pour pratiques monopolistiques que le gouvernement chinois a infligée à la société de e-commerce fin de l'année dernière.

 

Plus d'un milliard de clients actifs

Au dernier trimestre de son exercice décalé, le chiffre d'affaires d'Alibaba a augmenté de pas moins de 64 % pour atteindre 187,4 milliards de yuans (24 milliards d'euros). Mais à cause de l’amende record d'un montant équivalent à environ 2,3 milliards d'euros que Pékin lui a infligée en décembre, le webshop chinois a subi une perte d'exploitation de 7,66 milliards de yuans (984 millions d'euros). Sans cette amende, le bénéfice d'exploitation aurait augmenté de 48 %, indique le groupe de commerce électronique dans un communiqué expliquant les chiffres.

 

D’ailleurs, la « sanction » d'Alibaba ne s'est pas limitée à une amende. L’entreprise de Jack Ma a également été contrainte de prendre une série de mesures pour garantir une concurrence équitable et le respect des droits des consommateurs. Les mesures prises à l’encontre du webshop s’inscrivent dans les efforts plus larges déployés par Pékin pour limiter le pouvoir de ses grandes entreprises technologiques. Précédemment, le gouvernent avait également contrecarré à la dernière minute l'introduction en bourse de la société sœur d'Alibaba, Ant Group.

 

Sur l’ensemble de l’exercice 2020/2021, Alibaba a réalisé un chiffre d’affaires de 717 milliard de yuans (92 milliards d’euros), soit une croissance de 41 %. Le bénéfice d’exploitation a perdu 2 %, descendant à l’équivalent de 11,5 milliards d’euros. Tous services confondus (vente au détail, divertissement, etc.), le groupe chinois compte désormais plus d'un milliard de clients actifs, dont près d'un quart en dehors de la Chine.