Vers une nouvelle fermeture des magasins ?

Shutterstock.com

La propagation de la variante britannique du coronavirus inquiète de plus en plus virologues et responsables politiques. Elle pourrait entraîner une nouvelle fermeture des magasins non essentiels.

 

Plan B

Très contagieuse, la variante britannique du coronavirus commence également à se propager chez nous. Selon De Standaard, elle aurait déjà été retrouvée dans des dizaines d’échantillons. De plus, ces cas positifs ont été détectés dans toute la Flandre, ce qui indique la présence de plusieurs foyers d’infection.

 

La semaine dernière, le GEMS (le groupe d’experts dont font partie Marc Van Ranst et Erika Vlieghe) aurait anticipé la propagation de cette variante et conseillé au gouvernement de passer au « plan B » si la situation épidémiologique se détériorait même légèrement. Entre autres mesures, ce plan B implique à nouveau la fermeture des magasins non essentiels.

 

Pour l’instant, les responsables politiques ne semblent pas envisager de mesures supplémentaires dans l’immédiat. Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke veut d’abord l’analyse de la situation du commissaire corona. « J’attends cette analyse et je ne veux pas m’exprimer sur de nouvelles mesures à ce stade », a-t-il déclaré. Le Premier ministre Alexander De Croo a également déclaré à plusieurs reprises que les mesures actuelles étaient déjà très sévères à ses yeux.

 

Reste à savoir si la situation ne s’est pas déjà détériorée au point que le plan B est indispensable. « La situation est complexe », a déclaré le professeur en biostatistique Geert Molenberghs, lui-même membre du groupe d’experts. « Aucune valeur seuil n’a encore été établie à partir de laquelle on peut parler de détérioration [...] Mais quoi qu’il en soit : je préconiserais d’intervenir au moindre doute. Et je constate qu’aux Pays-Bas, le RIVM tire également la sonnette d’alarme. »

 

Le prochain Comité consultatif est prévu pour vendredi prochain. Il n’avait pas été avancé à l’heure d’écrire cet article.