Voici les articles les plus lus sur retaildetail.be en 2020

Voici les articles les plus lus sur retaildetail.be en 2020
Shutterstock.com

C’est une tradition : entre Noël et Nouvel An, nous dressons la liste des articles RetailDetail.be les plus lus au cours des douze mois écoulés. Une liste qui égrène les principaux événements qui ont marqué une année 2020 complètement folle dans le retail. Et non, tous ces articles ne traitent pas du coronavirus.

 

Records pulvérisés

Tous les records ont été battus l’année dernière : la forte augmentation de la consommation de médias pendant le confinement a également profité à RetailDetail. Sur l’ensemble de l’année, notre plateforme a accueilli en moyenne 450 000 visiteurs uniques par mois, soit une hausse de plus de 80 % par rapport à 2019, qui était déjà un excellent millésime. Les professionnels du retail du Benelux avaient manifestement soif d’information. Ce n’est pas illogique : toutes les certitudes ont été ébranlées cette année.
 

Pourtant, l’article le plus lu de 2020 n’avait rien à voir avec le coronavirus. Il traitait de la montée en puissance d’un retailer populaire au succès international.

 

Voici le top 20

1. De manière assez étonnante, l’article le plus lu en 2020 concernait l’ouverture du plus grand magasin  du discounter non-food Action en France, selon un nouveau concept.
 

2. L’annonce de la collaboration entre Delhaize et Colruyt, qui ont uni leurs forces pour livrer gratuitement des denrées alimentaires au personnel de santé lors du premier confinement, était en revanche bien liée à la pandémie.
 

3. La confusion suscitée par le règlement relatif aux produits non essentiels pendant le deuxième confinement a donné la migraine à de nombreux retailers. Nous avons tenté d’y faire toute la clarté.
 

4. À la suite d’une modification de la réglementation, les colis en provenance de Chine seront beaucoup plus chers l’année prochaine. Des informations qui ont été lues et partagées avec empressement.
 

5. Les supermarchés ont été les grands gagnants du premier confinement, comme l’ont rapidement montré des résultats impressionnants.
 

6. Les perspectives étaient très sombres après l’annonce du premier confinement : « 2020 pourrait bien être l’année de toutes les faillites. »
 

7. Les magasins de tissus ont été autorisés à rouvrir le 4 mai, une semaine avant le grand déconfinement. Ava, spécialiste de la papeterie et de la décoration, a également rouvert ses portes en proposant du matériel pour les masques, mais a dû fermer au bout d’un jour seulement.
 

8. Fin octobre, les magasins belges de Wibra rouvraient leurs portes après une année mouvementée, avec un concept rafraîchi et de nouvelles ambitions.
 

9. En 2020, le fondateur de RetailDetail Jorg Snoeck s’est également fait remarquer avec des articles d’opinion largement diffusés, comme cet appel à un plan de déconfinement mûrement réfléchi.
 

10. Les articles sur Lidl sont généralement très lus, et c’était notamment le cas quand le discounter a révélé qui fabriquait ses produits de marques propres.
 

11. Toute l’Europe s’est retrouvée confinée en mars, mais pas de manière aussi stricte partout : RetailDetail a fait le point sur les mesures internationales.
 

12. Le groupe Colruyt s’est montré particulièrement volontariste au début du premier confinement : il a autorisé pour la première fois le télétravail , restreint Collect&Go et introduit une nouvelle procédure aux caisses.
 

13. Alors que la chaîne de magasins de chaussure vanHaren tardait à communiquer les boutiques Brantano qu’elle rachetait à FNG, la rédaction a mené l’enquête.  Il en a résulté une liste exclusive.
 

14. L’implosion de FNG a été l’une des grandes sagas de 2020 : sept candidats repreneurs se sont rapidement manifestés.
 

15. Le coronavirus a contraint les retailers à accélérer leur transformation numérique : même Aldi s’y est mis, avec un service de courses « essentielles » pour les groupes à risque au Royaume-Uni.
 

16. La fuite d’un rapport sur la réouverture des magasins en plusieurs phases a fait couler beaucoup d’encre début mai.
 

17. Nous savons désormais comment cela s’est terminé, mais en février, le scepticisme ambiant laissait encore une lueur d’espoir quand Dirk Bron s’est présenté en sauveur de Blokker Belgique avec sa formule « américaine » Mega World.
 

18. Nous avons creusé le dossier FNG, où de plus en plus de cadavres tombent des placardsà l'indignation de nombreux collègues détaillants.
 

19. Les réserves inutiles constituées par de nombreux clients pendant le premier confinement ont obligé les supermarchés à rationner certains produits de base.
 

20. Enfin, l’annonce d’une prime corona et d’une augmentation pour les salariés du retail a évidemment suscité un fort intérêt.