Walmart envisage le shopping virtuel

Les consommateurs américains pourront-ils bientôt depuis leur fauteuil se balader dans un Walmart Supercenter et déposer des produits dans leur panier virtuel? Le retailer vient en tout cas de demander deux brevets pour un showroom virtuel.

Potentiel de la RV

En quoi consiste le concept ? Installé chez lui, un casque de réalité virtuelle sur la tête,  le client pourra circuler dans les couloirs d'un magasin virtuel tridemensionnel. Des gants équipés de capteurs lui permettront de prendre virtuellement les produits dans les rayons et de les déposer dans le chariot. Les produits choisis seront ensuite directement expédiés depuis un centre de distribution automatisé.

 

Cette demande de brevets intervient quelques mois après la reprise par Walmart de l'entreprise de software Spatialand, spécialisée dans la réalité virtuelle Selon les analystes, la RV offre un potentiel intéressant pour les retailers physiques - en particulier pour les retailers avec de très grands magasins, comme Walmart -, confrontés aux coûts élevés de l'immobilier et du personnel en magasin. Walmart a déjà déposé plus d'une douzaine de brevets de réalité virtuelle, mais récemment le retailer s'est davantage tourné vers les applications axées sur le client, plutôt que sur les applications internes (comme par exemple les réunions en réalité virtuelle).

 

Reste à voir si ces demandes de brevets signifient que Walmart envisage concrètement  de lancer le shopping en RV. Toujours est-il qu'actuellement le retailer, face à la concurrence féroce d'Amazon, investit à fond dans la technologie digitale. Récemment l'enseigne a conclu un partenariat stratégique avec Microsoft, notamment pour optimaliser la mise en œuvre de l'intelligence artificielle et pour développer un magasin sans caisse. Si vous souhaitez découvrir par vous-mêmes comment se déroule le shopping en RV, venez tenter l'expérience dans notre retailbub, le centre de connaissances de RetailDetail.