Ikea cible les centres commerciaux américains

Ikea cible les centres commerciaux américains
Photo : Shan_shan / Shutterstock.com

Ingka Centres, entreprise appartenant au groupe Ikea et propriétaire de centres commerciaux, veut entrer sur le marché américain. La branche immobilière est en discussion pour remettre en état des propriétés bénéficiant d’une bonne localisation dans les grandes villes américaines.

 

« Recherche très active »

Actuellement, Ingka possède 45 centres commerciaux en Europe et en Asie, et l’entreprise a désormais des projets concrets pour conquérir les États-Unis. Le PDG, Gerard Groener, a confié à Reuters que diverses négociations autour de l’immobilier urbain étaient en cours, notamment à New York, Los Angeles, San Francisco et Chicago.

 

Les Suédois entrevoient de nombreuses opportunités en raison de la crise du coronavirus, et ont donc entamé une « recherche très active ». L’entreprise est déjà en négociations pour acheter et rénover des biens immobiliers, tels que d’anciens bureaux de poste, des grands magasins et des centres commerciaux existants.

 

Comme ailleurs, Ingka Centres veut construire aux États-Unis des centres commerciaux à usage mixte, des « lieux de rencontre » qui « disposent d’un large éventail d’installations et de services ». Selon Groener, outre le commerce de détail, les activités peuvent aller des soins de santé et de l’éducation aux festivals et aux événements. En Chine, par exemple, un projet est en cours pour intégrer les espaces résidentiels et les bureaux attenants, mais son avancée a été retardée de plusieurs mois en raison de la crise du coronavirus.

 

Quatre millions de mètres carrés

Entre-temps, les centres commerciaux affectés par le confinement imposé par la crise du coronavirus commencent progressivement à rouvrir. En Chine, Groener constate le retour rapide des acheteurs dans la plupart des centres : au mois d’avril, les centres commerciaux de Pékin et de Wuxi comptaient déjà respectivement 67 % et 81 % du nombre de visiteurs en 2019.

 

Au début de cette année, Ingka Centres a acheté son premier centre commercial existant à Londres, où il n’y avait pas non plus de magasin Ikea. En règle générale, le processus se déroule toujours en sens inverse : Ingka Centres construit un centre ou un parc commercial autour de magasins de mobilier Ikea existants. En août 2019, Ingka Centres comptait quatre millions de mètres carrés de surface locative au total, qui ont accueilli 480 millions de visiteurs en un an.