La fréquentation de Docks Bruxsel en hausse de 8,8%

En 2018 le shopping center Docks Bruxsel a accueilli 8,8% de visiteurs en plus. Avec ces excellents chiffres le gestionnaire espère faire taire les rumeurs concernant les mauvaises performances du centre commercial.


Jusqu’à 60.000 visiteurs

Docks Bruxsel est sur la bonne voie, affirme Jones Lang LaSalle : « Le nombre de visiteurs a augmenté de 8,8% par rapport à la première année, ce qui est comparable à la croissance d’autres ‘shoppings’. Durant le weekend nous avons des jours de pointe où nous comptons jusqu’à 60.000 visiteurs », explique Helga Cosyns du département shopping center management à BRUZZ.


Le centre commercial au pont Van Praet à Bruxelles a ouvert ses portes il y a deux ans. La première année 5 millions de visiteurs s’y sont rendus, selon JLL, et en 2018 ce nombre a augmenté de près de 9%. Une croissance constante, estime le gestionnaire qui espère « d’ici quelques années » accueillir autant de shoppers que le Woluwe Shopping (6,5 millions).


Surtout des Bruxellois, en tram

Les visiteurs de Docks sont principalement des Bruxellois, qui très souvent utilisent les transports en commun pour s’y rendre. « Un quart de nos clients viennent de la périphérie bruxelloise, le reste de Bruxelles. La moitié des visiteurs prennent les transports en commun. Le fait que les lignes de tram 3 et 7 s’arrêtent juste devant notre porte, est un atout important pour nous », explique Cosyns.


Malheureusement l’on ne dispose pas de chiffres externes pour étayer les affirmations de JLL, qui ne permet pas à des organisation externes d’effectuer des comptages. Toutefois, selon BRUZZ, les commerçants du centre commercial ne semblent pas entièrement satisfaits : ils estiment en effet que le centre commercial est parfois très calme et que Docks devrait mettre au point une publicité plus efficace et mieux communiquer en interne.


Depuis mars 2018 Docks Bruxsel est détenu par le véhicule d’investissement canadien Alberta Investment Management Corporation (AIMCo), qui a déboursé 300 millions d’euros pour l’acquisition du centre commercial.