Le parc commercial Malinas attire les foules malgré une accessibilité délicate

Le parc commercial Malinas attire les foules malgré une accessibilité délicate
Mitiska Reim

À Malines, le nouveau parc commercial Malinas a déjà attiré 350 000 visiteurs depuis son ouverture il y a un mois. Pourtant, l’accessibilité est loin d’être optimale.

 

Confusion

L’un des problèmes est le manque de clarté dans la signalisation, explique Jan Du Bois (Mitiska Reim, propriétaire de Malinas), à GVA. Beaucoup de clients sortent trop tôt de l’autoroute et se retrouvent sur le R6. « Nous avons soulevé la question auprès de l’Agence flamande des routes et de la circulation et elle est disposée à adapter les panneaux de signalisation. Elle a d’ailleurs reçu elle-même plusieurs plaintes à ce sujet », explique Jan Du Bois.
 

Il n’est pas beaucoup plus facile aux adeptes du vélo de se rendre Malinas. Aucun panneau de signalisation n’a encore été placé sur le chemin de halage le long de la Dyle. « Nous allons installer des panneaux temporaires et permanents le long de l’itinéraire allant du centre-ville au parc commercial. C’est prévu dans un avenir proche », poursuit Jan Du Bois.
 

Pas de bus le week-end

La situation est encore plus délicate pour ceux qui dépendent des transports publics. Les bus des lignes 6 et 9 s’arrêtent près du parc commercial, mais elles ne circulent que pendant la semaine. « Les lignes vers Malines-Nord ne sont en réalité intéressantes que pour ceux qui travaillent à Malines. Pour les visiteurs, ce n’est pas une solution », regrette Jan Du Bois. Il espère donc que des lignes normales seront bientôt mises en place et qu’elles desserviront le parc commercial avec une fréquence suffisante, tant en semaine que le week-end.
 

La société de transport De Lijn indique en tout cas qu’elle étudie différentes pistes et possibilités pour améliorer l’accessibilité du parc. Mais la décision finale revient à la ville de Malines, explique la porte-parole Karen Van der Sype.

Tags: