Les centres outlet européens ont-ils atteint leurs limites ?

Botsen Europese outletcenters op hun grenzen?

Aujourd'hui, l’Europe compte 181 centres outlet qui occupent plus de 3 millions de mètre carrés, et leur nombre ne cesse de croître. Il y en a pourtant trop et le marché est saturé en de nombreux endroits.


À chaque nouvelle ouverture, deux disparaissent

Par rapport à l'année dernière, six centres outlet supplémentaires, occupant une surface totale de 120.000 m², ont vu le jour en Europe. La fin de cette croissance ne semble pas encore pour demain : il existe des projets pour 46 nouveaux centres qui devraient voir le jour ces prochaines années. La croissance s'accélère même, puisque seulement quatre de ces nouveaux parcs ont vu le jour l’an dernier, selon le bureau de recherche allemand Ecostra.

 

Selon les chercheurs, cette tendance à la croissance est plutôt inquiétante car on la retrouve surtout sur les marchés saturés. Au Royaume-Uni, par exemple, où de nouveaux parcs commerciaux du même style ont été construits récemment, et ce après une période de stagnation. Au moins huit autres projets sont en préparation, alors que la concurrence y est déjà féroce.

 

Au Royaume-Uni et en Italie, Ecostra prévoit qu'au moins deux centres outlet peu performants devront fermer leurs portes pour chaque nouveau centre qui verra le jour. Joachim Will estime que l’Autriche, le Portugal et la Suisse sont également des marchés saturés, alors qu’aucune nouvelle ouverture n'est prévue en Autriche et au Portugal. La saturation a déjà fait des ravages en Slovaquie où un tout nouveau centre outlet n'a jamais ouvert ses portes et où un autre vient de jeter l'éponge après un laps de temps très court.

 

Encore du potentiel en Allemagne

L'impact des achats frontaliers ne cesse de croître, en particulier les parcs du leader du marché McArthur-Glen qui attirent des visiteurs internationaux et qui dominent invariablement les régions frontalières. C’est ce qu’on peut constater en Slovaquie, mais également à la frontière entre les Pays-Bas et l'Allemagne par exemple. Il y est impossible de concurrencer le village des marques Roermond. Un nouveau centre outlet à Zevenaar mise également principalement sur une clientèle allemande.

 

Le secteur de l’outlet en Allemagne reste néanmoins un marché en pleine croissance. Avec seulement quinze centres commerciaux en Allemagne, occupant quelque 235.000 m², le marché y est sous-développé, selon Ecostra. La conversion des centres commerciaux et des parcs commerciaux peu performants serait une solution. Aujourd'hui, le magasin outlet représente une part de 2,3 % dans le paysage de la mode allemande, mais à moyen terme, cette part pourrait atteindre les 5 %.