Les loyers au Meir dépassent ceux de la Rue Neuve

Les loyers au Meir dépassent ceux de la Rue Neuve
Shutterstock

Les loyers au Meir à Anvers sont plus élevés que ceux de la Rue Neuve à Bruxelles, et ce pour la première fois. Cette tendance s'explique notamment par la menace terroriste et les problèmes liés à la zone piétonnière dans la capitale.

Le consommateur opte pour d’autres rues

Durant la période de 2010 à 2015, les loyers à Anvers et à Bruxelles étaient quasi identiques, mais ces deux dernières années, Anvers a dépassé la capitale.  Depuis 2015, le loyer d’un emplacement exclusif au Meir a augmenté de 1.850 à 1.950 euros le mètre carré.  A Bruxelles, le prix des loyers est resté stable.


Ce phénomène peut s’expliquer par plusieurs facteurs qui entraînent une baisse de fréquentation à Bruxelles et mettent donc les loyers sous pression.Tout d'abord, il y a bien évidemment la menace terroriste, mais l’extension de la zone piétonnière et la problématique des tunnels bruxellois limitant l’accès à la ville ont également causé beaucoup de problèmes.


Pourtant, la zone de chalandise bruxelloise, près de 1,5 million de consommateurs, est presque deux fois plus importante que celle d’Anvers.  Les loyers à Bruxelles devraient donc être plus élevés.


Suite à l’extension de la zone piétonnière autour de la Rue Neuve, le consommateur s’est tourné vers d’autres zones de la ville.  L’Avenue Louise et l’Avenue de la Toison d’Or gagnent du terrain au détriment de la Rue Neuve.

 
Des offres diversifiées

Pour terminer, l’offre changeante de la Rue Neuve a également un impact.  « Dans la Rue Neuve, on trouve de plus en plus de chaînes de magasins qui veulent attirer le public avec des prix très bas.  A Anvers, l’offre est plus diversifiée.  La Rue Neuve fait également face à la concurrence des centres commerciaux et des grandes galeries commerciales des environs : City 2, Anspach Center et bientôt The Mint.  Le Woluwe Shopping Center, le Westland et le Docks Bruxsel exercent aussi une forte concurrence», précise Thierry Debourse de l’agence immobilière Jones Lang Lasalle.
 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Les centres commerciaux d’AG Real Estate terminent l’année en beauté

17/01/2018

En 2017 le nombre de visiteurs dans les sept centres commerciaux du groupe immobilier AG Real Estate a légèrement augmenté par rapport à 2016, et ce notamment grâce aux excellentes performances de City2 à Bruxelles.

Ikea ouvre un pop-up à la rue Dansaert à Bruxelles

12/01/2018

Le géant suédois de l’ameublement Ikea a ouvert un pop-up au centre de Bruxelles, dans la rue Dansaert plus précisément. Les clients pourront y admirer quelques pièces de la collection Delaktig, mais ne pourront toutefois rien y acheter.

Brico exige 7 millions d’un franchisé bruxellois

05/01/2018

Brico a entrepris un recours en justice contre un de ses franchisés.  La chaîne de bricolage exige sept millions d’euros du franchisé bruxellois Benimmo et a déjà obtenu la démission de ses dirigeants.

Uplace reconverti en forêt ?

29/12/2017

« La seule reconversion utile du site Uplace serait une forêt récréative. Dans une région densément peuplée, une forêt destinée aux jeux et au sport est la seule option possible et souhaitable », selon Hans Bonte, bourgmestre de Vilvorde.

Le Conseil d’Etat dit non à Uplace

22/12/2017

Les chances d’un jour voire la construction d’Uplace à Machelen, dans n’importe quelle forme, sont encore diminuées. Le Conseil d’Etat vient d'annuler le plan régional d'exécution spatiale pour le projet.

COS reçoit finalement l’autorisation d’ouvrir une filiale dans la Rue Dansaert

18/12/2017

Après des années de complications et de protestations, la chaîne de mode suédoise COS, qui fait partie de H&M Group, reçoit finalement l’autorisation d’ouvrir une filiale dans la Rue Dansaert à Bruxelles l’année prochaine.

Back to top