Les Pays-Bas vont-ils chiper Alibaba à la Belgique?

L'annonce cet été de l'ouverture possible d'un centre de distribution du géant Alibaba à Liège, a suscité la jalousie des Hollandais. Depuis, le premier ministre des Pays-Bas Mark Rutte, a reçu personnellement le fondateur Jack Ma pour tenter de le faire changer d'avis.

 

Enjeu : 50 terrains de foot d'entrepôt

En août dernier une délégation d'Alibaba, avec Jack Ma, le directeur commercial international Angel Zhao et le directeur européen Terry von Bibra, s'est rendue aux Pays-Bas, sur l'invitation du premier ministre néerlandais Mark Rutte. L'enjeu : le gigantesque entrepôt qu'Alibaba souhaite construire afin d'accélérer la livraison de colis européens. Depuis un certain temps déjà Liège est évoqué comme lieu d'implantation de ce hub logisitique européen, qui s'étendrait sur une surface de pas moins de 380.000 m² (l'équivalent d'environ 50 terrains de football). Le premier ministre belge Charles Michel avait annoncé la nouvelle en juillet dernier, mais pour l'instant Alibaba n'a pas encore donné de confirmation définitive.

 

Les Pays-Bas en ont donc profité pour tenter de s'accaparer Alibaba. Selon le journal Financieele Dagblad, Rutte aurait proposé un endroit à Weert ou un terrain près de l'aéroport de Maastricht comme alternatives. Mais pour l'heure cette offensive de charme ne semble pas (encore) avoir porté ses fruits, car interrogé sur le sujet le géant chinois mentionnne uniquement Liège comme possible plateforme logistique mondiale, en plus de Dubaï, Hangzhou, Hong Kong et Moscou. D'ici trois ans Alibaba veut disposer de 100 hubs logistiques à l'international, pour permettre les livraisons endéans les 72 heures partout dans le monde.