Mitiska acquiert un deuxième retail park allemand

Mitiska acquiert un deuxième retail park allemand

Mitiska acquiert un deuxième retail park allemand
defotoberg / Shutterstock.com

A peine deux semaines après sa première acquisition allemande, la société immobilière bruxelloise Mitiska REIM rachète à présent le Häuersteig Retail Park à Freiberg près de Dresde, et ce en collaboration avec le groupe immobilier ZREV de Frankfort.

« Pouvoir agir rapidement »

Le retail park Häuersteig dispose d’une surface locative de 37.000 m² et abrite plus de 25 enseignes, dont un magasin de bricolage (OBI), un supermarché (Kaufland),  quelques concessionnaires automobiles (dont Volvo, BMW et Honda), des magasins d’électroménager et une animalerie (ainsi qu’un vétérinaire). Dans un communiqué de presse Mitiska indique toutefois que le mix de locataires devra être optimalisé.


Pour cette acquisition Mitiska REIM a collaboré avec Zamberk Real Estate Ventures de Frankfurt, qui prend une participation minoritaire et qui avec sa connaissance locale assistera l’investisseur belge. Axel Despriet, CEO de Mitiska se dit satisfait de la collaboration : « Le succès de cette transaction s’explique par l’étroite collaboration avec notre partenaire local, Joseph Zamberk de ZREV, qui nous a permis d’agir rapidement avant que ce site n’attire trop l’attention. »


Bon démarrage en Allemagne

Mitiska a fait son entrée en Allemagne récemment grâce au rachat d’un retail park à Mönchengladback au début de ce mois. « Pour nous l’Allemagne est un marché important qui dispose d’un réseau de retail parks mature, ce qui nous offre de belles opportunités de créer de la valeur par le biais de rénovations, de redéveloppements et d’un ‘asset manangemt’ actif. Ce nouveau site à Freiberg en est un excellent exemple. » Zamberk lui aussi estime que Freiberg est un site intéressant : « Ce retail park domine la région, qui offre des possibilités de par son taux de chômage peu élevé et sa grande université. »


Pour le fonds d’investissement bruxellois l’Allemagne est son huitième marché, après la Belgique, la France, la Pologne, la Roumanie, la Serbie, l’Espagne et la Tchéquie. En juin dernier le groupe a doublé sa présence en Roumanie et y compte désormais 23 retail parks (dont quatre en cours de construction).  Ainsi Mitiska REIM est leader du marché dans les pays balkaniques.  En outre la Roumanie représente la moitié de la quarantaine de retail parks que compte le portefeuille de Mitiska.
 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, s’installe à Berlin

22/02/2018

KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, ouvrira ses portes le mois prochain à Berlin. Cette place de marché physique donne l’occasion à des marques et entreprises débutantes d’entrer en contact avec les consommateurs et les acheteurs.

Chiffres records pour Henkel

22/02/2018

Le groupe allemand Henkel a réalisé d’excellentes performances en 2017, avec des chiffres records tant au niveau des ventes que du bénéfice. Pour la première fois l’entreprise a franchi la barre des 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

La ville de Vilvorde dépose une réclamation contre Neo

22/02/2018

La ville de Vilvorde a déposé une réclamation officielle contre le permis de construire et d’environnement demandé par Neo, un énorme projet avec centre commercial prévu sur le plateau du Heysel à Bruxelles.

Aldi Nord et Süd ne fusionnent pas, mais vont collaborer ensemble

16/02/2018

En Allemagne, Aldi Nord et Aldi Süd envisagent la possibilité de collaborer ensemble au niveau des départements achats et marketing.  Les deux entreprises démentent néanmoins l’éventualité d’une future fusion.

« Aldi envisage une réunification Nord et Süd »

15/02/2018

Le discounter allemand Aldi envisage de réunir à nouveau sous le même toit les branches Aldi Nord et Aldi Süd, qui pour l’instant opèrent séparément. C’est ce que révèle un rapport que l’hebdomadaire Manager Magazin a pu consulter.

Metro : bénéfice stable au 1er trimestre

13/02/2018

Au premier trimestre l’allemand Metro est parvenu à réaliser un bénéfice stable par rapport à l’an dernier, et ce malgré un recul en Russie et grâce à l’absence de coûts de restructuration chez Real.

Back to top