La Fnac reprend le dessus dans la bataille pour Darty

La Fnac reprend le dessus dans la bataille pour Darty

L’enseigne française de produits culturels et électroniques Fnac a relevé son offre sur l’enseigne d’électronique Darty, propriétaire notamment du belge Vanden Borre et du néerlandais BCC. Les Français espèrent ainsi surpasser leur rival Steinhoff.

Une bataille de surenchères

La Fnac semblait proche d’une reprise de Darty, mais dans la dernière ligne droite le sud-africain Steinhoff a contré les Français. Le groupe sud-africain, connu en Europe au travers de l’enseigne de literie britannique Bensons for Beds et de la chaîne d’ameublement française Conforama, s’est mêlé dans le combat.


Ce duel a fait monter les enchères. Initialement la Fnac proposait 1,20 livres par action Darty (en cash et par échange d’actions). Ensuite Steinhoff a lancé une contre-offre de 1,25 livres en cash, pour ensuite la relever à  1,38 livres, soit  742 millions de livres.


Mais la Fnac ne s’avoue pas vaincue et vient de répliquer en relevant son offre à 1,45 livres par action, ce équivaut à un montant total de 779 millions de livres (990 millions d’euros) pour la reprise de Darty. Cette fois la Fnac propose de rémunérer les actionnaires de Darty soit en cash, soit en actions (4 actions Fnac en échange de 125 actions Darty).


La Fnac précise que deux actionnaires de référence de Darty, Knight Vinke Asset Management et DNCA Finance, se sont engagés à lui apporter leurs titres, soit 22% du capital de Darty, en échange d’actions Fnac. Ainsi la Fnac devance Conforama, filiale de Steinhoff, qui détient 19,5% du capital de Darty.


Des synergies plus élevées

Pour motiver l’augmentation de son offre, la Fnac fait référence à une nouvelle étude qui a identifié de nouvelles synergies (notamment par des achats groupés) : ces synergies s’élèveraient à 130 millions d’euros par an au lieu de 82 millions d’euros par an. Par ailleurs la Fnac bénéficie du soutien de Vivendi, qui a pris une participation de 15% dans la Fnac, pour un montant de 159 millions d’euros.


Darty compte plus de 400 magasins d’électronique et points de vente online. En France le groupe opère sous les enseignes Darty et Mistergooddeal.com, en Belgique sous Vanden Borre (60 magasins) et aux Pays-Bas sous BCC (75 magasins).