« L’e-book pourrait progresser de 330% cette année » | RetailDetail

« L’e-book pourrait progresser de 330% cette année »

« L’e-book pourrait progresser de 330% cette année »

En 2013 la vente de livres numériques pourrait progresser de 330% dans notre pays. C’est du moins ce que prétend Bookboon.com, une maison d’édition danoise d’e-books (gratuits), sur base d’une enquête qu’elle a menée.  A condition que l’industrie du livre remédie  à certaines critiques justifiées.

Un énorme potentiel

2013 sera-t-elle l’année de la grande percée du livre numérique ? A en croire Bookboon.com cela ne fait pas l’ombre d’un doute : l’éditeur tire cette conclusion suite à  une enquête qu’il  a mené auprès de 1.651 Belges. Il en ressort qu’aujourd’hui  tout au plus 8,1% des personnes interrogées  ont déjà acheté un e-book.


Néanmoins plus d’un quart (26,7%) des répondants ont l’intention d’acheter un e-book cette année :  « La consommation de livres numériques en Belgique pourrait progresser de 330% en 2013 », en conclut le COO Thomas Buus Madsen. Plus encore, d’ici trois ans près de la moitié des Belges (47,5%) pensent acheter davantage d’e-books que de livres papier.


Offre trop limitée et trop cher

Mais il y a une condition à cette croissance : le secteur du livre devra d’urgence fournir des efforts, car le Belge émet de nombreuses critiques face à l’e-book. Ainsi 37% des répondants estiment que les livres digitaux sont trop chers, 29,9% se disent insatisfaits de l’offre trop limitée et 31,5% éprouvent  des difficultés à télécharger  l’e-book sur leur lecteur ou leur tablette. « Actuellement la Belgique se situe, là où se trouvait la Grande-Bretagne et les Etats-Unis il y a trois ans », affirme Thomas Buus Madsen.


Par ailleurs nos voisins du nord partagent le point de vue des Belges : une enquête similaire y a révélé  un taux de satisfaction peu élevé. « Les gens sont curieux et téléchargent leurs premiers e-books. Mais ils sont nombreux à être déçus, notamment par le manque de titres disponibles », ajoute le COO de Bookboon.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.

Amazon dans le collimateur de Trump

03/04/2018

Le président Donald Trump semble avoir trouvé un nouvel ennemi en l’entreprise Amazon.  Le géant du retail profiterait de U.S. Postal Service, le service postal américain, et Trump souhaiterait y mettre un terme en prenant les mesures nécessaires.

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

29/03/2018

Avec un CA de 5,6 milliards d’euros et une part de marché de près de 19% Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France. Selon Kantar Worldpanel, le marché online français dans son ensemble a généré 30 milliards d’euros en 2017.

Le retail, moteur de croissance du marché de l’Intelligence artificielle

29/03/2018

Cette année les entreprises retail investiront environ 2,76 milliards d’euros dans l’Intelligence Artificielle. Ainsi le retail sera le principal moteur de croissance de l’IA au niveau mondial, surpassant même le secteur bancaire, indique IDC.