« L’e-commerce fera perdre 30.000 emplois à la Belgique » | RetailDetail

« L’e-commerce fera perdre 30.000 emplois à la Belgique »

« L’e-commerce fera perdre 30.000 emplois à la Belgique »

Selon une étude d’ING, l’e-commerce en Belgique ferait perdre plus d’emplois qu’il n’en crée. La perte d’emplois serait due essentiellement à la productivité nettement plus élevée du commerce en ligne.

Handicap en matière de flexibilité et de coûts salariaux

Selon Peter Vanden Houte, économiste en chef chez ING Belgique, l’e-commerce créera 25.000 nouveaux emplois en Belgique dans les dix années à venir. Parallèlement 53.000 postes disparaîtront dans les magasins et supermarchés physiques, suite à la montée du commerce en ligne. Mais cette perte de 28.000 emplois est  une estimation optimiste, car ce calcul d’ING part du principe que la Belgique aura une part de nouveaux jobs dans l’e-commerce comparable à celle des pays voisins. Or jusqu’à présent une grande partie des nouveaux emplois dans l’e-commerce partent vers les Pays-Bas et l’Allemagne, et ce en raison des handicaps de la Belgique en matière de flexibilité et de coûts salariaux.


« Ces trois dernières années la Belgique n’a attiré aucune nouvelle grande plate-forme. Les Pays-Bas par contre ont attiré Primark, Action, Bol.com, Coolblue et Wehkamp », explique Jo De Wolf, CEO du groupe logistique Montea, dans le journal De Standaard. « Ainsi la Belgique est passée à côté de 9.000 jobs », affirme Dominique Michel de la fédération du commerce Comeos. Si cette tendance se poursuit, la perte d’emplois pourrait dépasser les estimations d’ING.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.

Amazon dans le collimateur de Trump

03/04/2018

Le président Donald Trump semble avoir trouvé un nouvel ennemi en l’entreprise Amazon.  Le géant du retail profiterait de U.S. Postal Service, le service postal américain, et Trump souhaiterait y mettre un terme en prenant les mesures nécessaires.