« Le Zalando du meuble » débarque en Belgique

« Le Zalando du meuble » débarque en Belgique

Le webshop de meubles allemand Home 24 ouvre ses portes virtuelles dans notre pays. L’entreprise, dont l’actionnariat est en grande partie identique à celui de Zalando, nourrit les mêmes ambitions que le géant de la chaussure.

Sixième pays pour Home24

Après l’Allemagne (son marché domestique), la France, les Pays-Bas, la Suisse et l’Autriche, Home 24 se lance à la conquête de la Belgique. Le webshop proposera quelque 50.000 articles, dont une partie de marques propres, mais également des marques d’acteurs internationaux comme Esprit Home, WMF ou encore Kare.


Le groupe souhaite s’associer avec des fournisseurs belges aussi rapidement que possible, indique le directeur général Constantin Eis dans le journal Het Nieuwsblad : « Nous voulons apporter une touche belge en collaborant avec des fournisseurs locaux. Mais globalement je ne pense pas qu’il y ait une grande différence avec le goût des Allemands. Nous vendons surtout des meubles design, mais le style plus romantique a également sa place dans notre offre. »

 

Fondé il y a cinq ans à Berlin, Home 24 bénéficie depuis trois ans du soutien financier de quelques investisseurs de taille tels que l’allemand Rocket Internet, le suédois AB Kinnevik et le groupe de supermarchés Rewe – également partenaires de Zalando –, ce qui a permis à l’entreprise de prendre son envol. Toujours est-il qu’à ce jour Home 24 n’a pas encore généré le moindre euro de bénéfice.


Le consommateur belge est-il prêt à acheter ses meubles en ligne ?

Néanmoins la question est de savoir si le consommateur belge adhérera à l’achat online de meubles ? Si pour les vêtements et chaussures, les nuitées (à l’hôtel) et les livres les Belges n’hésitent pas à passer commande en ligne, il n’en va pas de même pour les meubles, comme en témoigne une enquête de la fédération du commerce Comeos et InSites : en effet les trois premières catégories précitées forment le top 3 des achats les plus populaires via internet, alors que les meubles ne figurent même pas au top-10 ! Mais ce sondage n’effraie pas Home24 : « Dans chaque pays, où nous nous sommes implantés, nous avons très vite vu grimper les ventes de meubles », affirme Constantin Eis.


Vincent van Beekhoff, manager opérationnel de la société chapeautant le webshop belge Furnlab estime que les webshops de meubles ont un bel avenir devant eux : « Le consommateur est prêt à acheter du mobilier via internet, surtout quand il s’agit de meubles comme des chaises et des tables. Pour l’achat de divans ou de canapés il faudra peut-être encore un peu de temps. »


« De nombreux consommateurs n’ont plus envie de faire la file dans les grandes chaînes de magasins traditionnelles, où il y a foule et où de surcroît toutes les couleurs ou tailles ne sont pas exposées », poursuit Vincent van Beekhoff. Selon lui, les webshops sont devenus incontournables dans la société d’aujourd’hui : « Aux Pays-Bas Coolblue a changé le paysage du retail. Avec leurs multiples webshops d’électronique spécialisés ils ont évincé des tas d’autres magasins. Home24, le Zalando du meuble, a déjà conquis les Pays-Bas et y a bouleversé le marché du meuble. » En sera-t-il ainsi sur le marché belge ? Affaire à suivre …

 

Tags: