« Les shoppers mobiles ne veulent pas de publicités » | RetailDetail

« Les shoppers mobiles ne veulent pas de publicités »

« Les shoppers mobiles ne veulent pas de publicités »

Selon une étude de PriceWaterhouseCoopers (pwc), les shoppers mobiles américains ne seraient pas fans des publicités non-sollicitées diffusées sur leur smartphone. Plus de la moitié préfèrerait même ne pas en recevoir du tout.

Surtout les jeunes

Parmi les utilisateurs de smartphone en Amérique, 56% disent ne pas vouloir recevoir de promotions ou de publicités sur leur smartphone. Seuls 10% souhaitent en recevoir quotidiennement, 22% estiment qu’une promotion par semaine suffit et 12% se contenteraient d’une par mois.


A noter que les jeunes surtout n’apprécient pas les publicités non-désirées : dans la catégorie d’âge des 18-24 ans 50% ne souhaitent pas en recevoir et parmi les 25-34 ans ce pourcentage s’élève à 61%.  Des chiffres qui s’expliquent probablement par le fait que ces deux groupes sont à ce point habitués au ‘content on demand’ qu’ils ne voient plus l’utilité de recevoir des publicités non-sollicitées.


Messages en accord avec l’univers du shopper

La principale source d’irritation évoquée concernant les messages publicitaires mobiles est leur caractère intempestif : trop d’informations, souvent non pertinentes et l’impossibilité de couper l’entrée des messages.


Par contre les e-acheteurs semblent favorables aux  ‘mobile ads’ : 54% disent s’intéresser aux messages correspondant à leurs centres d’intérêt personnels, alors que 25% apprécient les publicités géolocalisées.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.