« Les shoppers mobiles ne veulent pas de publicités »

« Les shoppers mobiles ne veulent pas de publicités »

Selon une étude de PriceWaterhouseCoopers (pwc), les shoppers mobiles américains ne seraient pas fans des publicités non-sollicitées diffusées sur leur smartphone. Plus de la moitié préfèrerait même ne pas en recevoir du tout.

Surtout les jeunes

Parmi les utilisateurs de smartphone en Amérique, 56% disent ne pas vouloir recevoir de promotions ou de publicités sur leur smartphone. Seuls 10% souhaitent en recevoir quotidiennement, 22% estiment qu’une promotion par semaine suffit et 12% se contenteraient d’une par mois.


A noter que les jeunes surtout n’apprécient pas les publicités non-désirées : dans la catégorie d’âge des 18-24 ans 50% ne souhaitent pas en recevoir et parmi les 25-34 ans ce pourcentage s’élève à 61%.  Des chiffres qui s’expliquent probablement par le fait que ces deux groupes sont à ce point habitués au ‘content on demand’ qu’ils ne voient plus l’utilité de recevoir des publicités non-sollicitées.


Messages en accord avec l’univers du shopper

La principale source d’irritation évoquée concernant les messages publicitaires mobiles est leur caractère intempestif : trop d’informations, souvent non pertinentes et l’impossibilité de couper l’entrée des messages.


Par contre les e-acheteurs semblent favorables aux  ‘mobile ads’ : 54% disent s’intéresser aux messages correspondant à leurs centres d’intérêt personnels, alors que 25% apprécient les publicités géolocalisées.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: