« Un webshop sur cinq tarde à rembourser les retours »

« Un webshop sur cinq tarde à rembourser les retours »

En matière de service les webshops belges n’ont rien à envier aux webshops internationaux. Toutefois certains points pourraient être améliorés, notamment le remboursement des retours, un maillon faible, semble-t-il.

Un remboursement qui se laisse attendre

Selon une étude réalisée par le bureau de marketing gantois Conversics, il a fallu 21 jours en moyenne avant que les webshops ne remboursent le montant d’achat.  « Toutefois ces délais varient fortement d’un webshop à l’autre : l’un des webshops nous a remboursés le jour même, alors qu’un autre nous a fait attendre 12 jours avant de nous rembourser », explique Tom Dupont, directeur de Conversics et co-initiateur de la Journée du Webshop.


« Bien qu’aucune loi ne les y oblige, près de la moitié des webshops ont également remboursé les frais de retour. En outre 10 des 50 webshops analysés ont contesté le remboursement et ont finalement cédé après bon nombre d’e-mails et de coups de téléphone. L’un de ces dix nous a proposé un bon de réduction sur notre prochain achat, en guise de compensation », poursuit Dupont.


Perturbation durant le processus de paiement

Autre point à améliorer : le processus de paiement. « De temps en temps une perturbation intervient lors du paiement. Dans notre échantillon 10% des paiements ont été interrompus involontairement. Pour ces 10% il n’a pas été possible d’effectuer le paiement dès la première fois, mais seulement au bout de plusieurs tentatives. »


« Lorsque le processus de paiement dure trop longtemps, les e-acheteurs finissent par décrocher. Il est donc opportun de vérifier de temps à autre votre site pour détecter de telles erreurs », conseille Dupont.


Journée(s) du Webshop

Le bureau de marketing Conversics a réalisé cette étude à l’occasion de la Journée du Webshop, un événement qui en fait s’étale sur trois jours les 6,7 et 8 novembre.  Conversics a fait screener 50 webshops belges par des ‘mystery shoppers’. Les webshops, dont les noms n’ont pas été communiqués, ont été sélectionnés au hasard parmi les participants d’éditions précédentes de la Journée du Webshop.


« Nous nous sommes faits passer pour de simples clients et avons suivi de près le processus et la commande, que nous avons décrits, pour ensuite en tirer des conclusions. Bien entendu les webshops n’étaient pas au courant de cette étude, afin de garantir l’objectivité », conclut Dupont.

 

Cliquez ici pour télécharger le rapport dans son entièreté.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top