22 % des Belges préfèrent retirer leurs paquets dans un point d’enlèvement | RetailDetail

22 % des Belges préfèrent retirer leurs paquets dans un point d’enlèvement

22 % des Belges préfèrent retirer leurs paquets dans un point d’enlèvement

(publireportage) Près de 22 % des Belges préfèrent retirer leurs paquets dans un point d’enlèvement. Une solution très facile, puisque 95 % des ménages belges se trouvent à moins de 5 km d’un point d’enlèvement bpost, avec personnel ou automatique.

Les points d’enlèvement remportent un franc succès

Vous êtes consommateur et vous avez un paquet à retirer ? Vous êtes commerçant en ligne et vous envoyez tous les jours de nombreux paquets ? Avec bpost, vous pouvez compter sur pas moins de 1 250 points d’enlèvement, soit le plus grand réseau de Belgique. Il se compose, bien sûr, de nombreux bureaux de poste, mais aussi de points poste comme des supermarchés, des librairies ou des stations-service.

 

« La situation géographique pratique de nos points d’enlèvement est un atout majeur. On trouve toujours un point d’enlèvement à moins de 5 kilomètres de pratiquement chaque habitation dans notre pays », ajoute Olivier Sepulchre, Marketing Director Parcels chez bpost.

 

Les heures d’ouverture flexibles jouent aussi en faveur du client. Différents points d’enlèvement restent ainsi ouverts le soir et plus de 1 000 points d’enlèvement ouvrent leurs portes le samedi. 70 points d’enlèvement fonctionnent même le dimanche. Le client est averti gratuitement par SMS ou par e-mail de l’arrivée du paquet, qui reste disponible 15 jours au point d’enlèvement.

 

Infografiek afhaalpunten FR

 

Ou faites livrer les commandes en ligne en boutique

En outre, bpost est le seul livreur en Belgique à vous proposer un service supplémentaire avec ses 135 distributeurs de paquet. Ces « casier » automatiques sont installés dans des lieux stratégiques très fréquentés comme les gares, les supermarchés ou les parkings. Contrairement aux points d’enlèvement classiques, les distributeurs de paquets sont disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. L’acheteur en ligne peut donc venir y retirer son paquet quand il le souhaite, même en pleine nuit.


Vient enfin ce que toute boutique en ligne peut faire : faire livrer les commandes en lignes de ces clients en dans son propre point de vente physique par bpost. Une enquête a révélé que 50 % des acheteurs en ligne avaient déjà retiré leur commande dans un point de vente de la boutique en ligne. Les commerçants en ligne qui parviennent difficilement à gérer cette livraison peuvent compter sur le soutien logistique de bpost.

 

Cliquez ici pour plus de informations sur le réseau de points d’enlèvement de bpost. Laissez-y vos coordonnées et bpost vous contactera dans les plus brefs délais.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.