7 Belges sur 10 préfèrent le magasin physique plutôt que le webshop

7 Belges sur 10 préfèrent le magasin physique plutôt que le webshop

Pas moins de 72% de consommateurs belges préfèrent acheter leurs cadeaux de fin d’années dans un vrai magasin, plutôt que via internet. Pourcentage nettement plus élevé que la moyenne européenne de 53% environ. Pour ce qui est du m-commerce la Belgique obtient le moins bon score parmi les pays européens. C’est ce qu’a  annoncé la cabinet d’audit et de conseil Deloitte en marge de son étude de la période des fêtes de fin d’année.

Diverses raisons

Le fait que le Belge soit à la traîne en matière de shopping online, s’explique par diverses raisons, selon Matthieu Van Der Schueren, directeur chez Deloitte Belgique. « Les principales raisons de la réticence du consommateur belge à acheter online sont les suivantes : l’inquiétude au niveau de la sécurité des achats en ligne, la méfiance à transmettre des données personnelles via internet et le fait que le consommateur préfère voir et essayer les produits/services en vrai. » Les arguments classiques auxquels le secteur du e-commerce est confronté depuis longtemps.


Toutefois Van Der Schueren mentionne un nouvel élément : « la forte urbanisation de la Belgique joue également un rôle : les magasins à proximité offrent un très large choix. »

 

Le m-commerce limité en Belgique

D’autre part les nouvelles technologies permettant de faire son shopping via smartphone sont encore loin d’être bien intégrées dans notre pays. Plus encore, le nombre de consommateurs ayant acheté des produits ou services via le téléphone mobile est le plus bas en Belgique  par rapport au reste de l’Europe ; nombre qui n’atteint que 9%, toujours selon l’étude de fin d’année de Deloitte.


Toutefois Deloitte Belgique s’attend à une croissance du m-commerce « étant donné que de plus en plus de consommateurs auront littéralement la technologie en mains et que les retailers proposeront davantage de possibilités. »

 


Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Jack Ma (Alibaba) prévient du lourd impact d’internet

26/04/2017

Lors d’un speech Jack Ma, CEO du géant du e-commerce Alibaba, a évoqué les problèmes qu’internet et son rôle dans notre société pourraient engendrer dans les trois prochaines décennies. Il souligne notamment l’impact de l’automatisation.

Les principales entreprises de Rocket Internet poursuivent leur croissance

25/04/2017

Les principales entreprises de l’incubateur de start-ups allemand Rocket Internet continuent de croître en termes de chiffre d’affaires. D’autre part les pertes ont été fortement réduites et le groupe espère même générer du bénéfice d’ici peu.

Amazon pense à l’hyperloop pour les livraisons le jour-même

21/04/2017

Amazon a conclu un accord de collaboration avec Hyperloop One, afin de tester un hyperloop pour le transport de produits à livrer le jour-même. L’hyperloop est une idée d’Elon Musk, fondateur de Tesla.

UberEats étend son service à Bruxelles

18/04/2017

Uber va étendre son service UberEats à Bruxelles. Désormais les utilisateurs pourront non seulement se faire livrer leurs repas à domicile, mais également sur leur lieu de travail, voire même au parc. En outre les commandes pourront être passées plus longtemps à l’avance.

Test-Achats exige une indemnisation de Groupon dans le dossier des langes

13/04/2017

Test-Achats a mis en demeure le site internet de rabais groupés Groupon dans le dossier ‘Luierbox’.  Pour chaque personne lésée, l’association de consommateurs exige un remboursement de la somme initiale payée à Luierbox.be pour la livraison des langes.

Vente-Privée rachète Le Petit Ballon, le webshop de vente de vin

13/04/2017

Vente-Privée, le plus grand site internet de ventes privées au monde, a pris une participation majoritaire dans le magasin en ligne français Le Petit Ballon, qui vend près d’un million de bouteilles de vin par an via une formule d’abonnement.

Back to top