Albert Heijn étend son webshop vers la Belgique

Albert Heijn étend son webshop vers la Belgique

L’année prochaine, Albert Heijn introduira sa boutique en ligne en Belgique. Cette manœuvre vise à accroître les revenus en ligne de Ahold, la société mère d’Albert Heijn, de 1,4 vers 2,5 milliards d’euros.

« Rôle de précurseur en ligne »

« Nos marques en ligne bol.com, Peapod.com et ah.nl ont joué un rôle de précurseur ces 25 dernières années. Aujourd’hui nous annonçons la prochaine phase de notre plan pour pousser nos revenus en ligne vers les 2,5 milliards d’euros d’ici la fin 2017 », a annoncé le PDG Dick Boer au cours de présentations faites à des analystes et investisseurs.  
 
D’ici 2020, la part du gâteau en ligne devrait couvrir 20% du chiffre d’affaires total et 5% des ventes en alimentaire. Des chiffres tout à fait réalistes pense-t-on à Zaandam,  car ces cinq dernière années les ventes internet affichent une croissance à deux chiffres sur base annuelle, avec en tête de liste bol.com (+22%). Les trois premiers trimestres de cette année, Ahold a réalisé un chiffre d’affaires online de 916 millions d’euros, ce qui représente déjà (ou ‘seulement) 3,7% du CA total. 


Investissement de 60 millions d’euros

Pour réaliser son objectif pour le moins ambitieux, Ahold veut investir  60 millions d’euros pour renforcer ses activités en ligne, afin « d’atteindre plus d’endroits et de nouvelles zones et d’offrir plus de choix tant aux consommateurs qu’aux partenaires ». C’est en effet ainsi que Boer souhaite contrer les parts de marchés décroissantes de sa chaîne de supermarchés et profiter de la tendance générale du marché qui veut que les consommateurs souhaitent des prix réduits et plus de facilité (même si dans un premier temps, cela aura une incidence sur la marge opérationnelle: jusqu’à 25 points de base en 2015).


Mais, rassure le PDG de Ahold: « Nous proposons une excellente offre omnichannel à nos clients grâce à la création d’une plate-forme solide qui garantit une croissance future et une valeur ajoutée sur le long terme. » A l’heure actuelle Ahold emploie déjà plus d’un millier d’informaticiens.

 
Ah.nl: en 2015 aussi en Belgique

Pendant les présentations, il a également été question d’étendre ah.nl vers le nord et le sud des Pays-Bas, pour être introduit en Belgique dans le courant de l’année 2015. Bol.com, le petit frère de Albert Heijn est déjà actif en Belgique depuis 2012, c’est-à-dire peu de temps après la reprise par Ahold.
 
Outre en Belgique et aux Pays-Bas Aux, Ahold souhaite également renforcer ses activités online aux  Etats-Unis. Ainsi Peapod.com étendra sa présence jusqu’au centre du pays: l’an prochain un site d’entreposage ouvrira ses portes dans l’état de l’Indiana. Le chiffre d’affaires de Peapod.com atteindra les 590 millions de dollars d’ici la fin de l’année (soit 470 millions d’euros), une croissance moyenne de 11% ces cinq dernières années.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Back to top