Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis
Shutterstock

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

Egalement des produits frais

La décision d’Aldi d’accélérer le développement de ses services online est indéniablement une réaction à la reprise de Whole Foods par Amazon, qui a quelque peu semé la panique parmi les chaînes de supermarchés aux Etats-Unis. En s’associant à Instacart, Aldi anticipe très probablement des projets similaires de Whole Foods et Amazon dans un avenir proche.


Pour l’instant le service d’Aldi est disponible uniquement à Los Angeles, Atlanta et Dallas, mais d’autres villes devraient suivre rapidement. Les clients ont la possibilité de commander des produits non-food et des aliments secs, mais également des produits frais.


Ainsi Aldi suit l’exemple d’Ahold Delhaize, qui collabore déjà avec Instacart depuis un certain temps.  La start-up, fondée en 2012 par Apoorva Mehta (ancien collaborateur d’Amazon), se profile comme une sorte d’Uber pour courses, permettant aux utilisateurs via leur smartphone de se faire livrer rapidement des commandes en ligne passées auprès de supermarchés, et ce pour un surplus de 4 dollars. L’entreprise est déjà active dans 1.200 villes américaines et est valorisée à 3,4 milliards de dollars.


Instant Pickup

Amazon de son côté vient de lancer Instant Pickup, permettant au client de retirer sa commande endéans les deux minutes. Ce service vise avant tout les achats impulsifs, dont le client a besoin dans l’immédiat. Après avoir passé commande, le client reçoit un code-barres sur son smartphone, avec lequel il pourra ouvrir un petit coffre contenant sa commande dans un point de retrait d’Amazon.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.

Cette année, Amazon Prime Day assure le spectacle et la controverse

17/07/2018

Les membres d’Amazon Prime fêtent leur Prime Day aujourd’hui. L’importance de cette journée de shopping à bas prix tant controversée ne cesse de croître : Amazon a débuté le festival avec des concerts et les concurrents proposent des prix cassés.

Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Starbucks souhaite se débarrasser des pailles en plastique

12/07/2018

La chaîne de café américaine Starbucks interdira les pailles en plastique dès 2020. Un petit pas pour les fans de café, mais un grand pas pour l’environnement puisque le géant du café utilise près d’un milliard de pailles par an dans le monde entier.

Pepsico: CA en hausse, grâce aux snacks

10/07/2018

Au deuxième trimestre de cette année le géant des snacks et des boissons Pepsico a enregistré une légère hausse de son chiffre d’affaires de 2,4%. En revanche le bénéfice net a chuté de 14% suite à la charge fiscale globale.

Une seconde vie pour Toys"R"Us ?

02/07/2018

Le rideau est finalement tombé sur Toys"R"Us aux Etats-Unis : tous les magasins y ont fermé leurs portes et 30.000 collaborateurs sont à la rue. La célèbre chaîne de magasins de jouets continue pourtant de croire en l’avenir.