Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Sourire pour une réduction

Le 11 novembre, à l’occasion de Singles’ Day et du fastueux Global Shopping Festival d’Alibaba, le holding chinois a présenté un prototype de Tmall Supermart. Pour avoir accès au supermarché le client doit d’abord s’identifier en scannant un code QR avec son smartphone, ce qui du même coup établit le lien avec son compte Alipay. Une fois à l'intérieur le client pourra tout simplement prendre les produits souhaités dans les rayons et les mettre dans son panier.


Certains produits sont munis d’une caméra, capable de lire l’humeur des shoppers et reliée à l'étiquette de prix électronique du produit. Alibaba applique ainsi un système de ‘promotions émotionnelles’ : lorsqu’un client sourit devant un produit, le prix baisse. Au plus grand le sourire, au plus grande la réduction.


Payer avec son visage

Le magasin est également doté de miroirs intelligents, de cabines d’essayage virtuelles et de distributeurs automatiques intelligents, qui gèrent eux-mêmes le stock et synchronisent les informations d’achat avec le webshop Tmall. L’objectif principal de ces distributeurs est de faire découvrir de nouveaux produits aux clients, pour qu’ensuite ils en commandent online en plus grande quantité.


Le paiement s’effectue dans un sas par reconnaissance faciale, permettant ainsi au client de payer sans contact et sans cash via Alipay. Le concept Tmall Supermart repose entièrement sur le libre-service, ce qui en soi n’est pas une nouveauté en Chine : récemment Auchan y a lancé  un magasin de proximité sans personnel et les supermarchés Hema d’Alibaba opèrent également sans caisses.


On ignore encore si Alibaba a l’intention de déployer Tmall Supermart comme chaîne de supermarchés en soi. Il est possible aussi qu’Alibaba vendent ou développent ce concept pour d’autres enseignes, qui pourront donc utiliser ces technologies dans leurs propres magasins. L’objectif d’Alibaba étant de créer un univers retail ‘phygital’ (une combinaison de physique et digital).