Alibaba d’emblée presqu’aussi grand que Walmart | RetailDetail

Alibaba d’emblée presqu’aussi grand que Walmart

Alibaba d’emblée presqu’aussi grand que Walmart

Alibaba n'a pas raté son entrée à la Bouse de New York. L’action a atteint 92,70 dollars  pour sa première cotation et a grimpé à près de 100 dollars endéans les premières minutes. Une cotation qui dépasse largement le prix d’introduction fixé à 68 dollars.

(Presque ?) le plus grand retailer au monde

Cette première cotation de l’action du géant chinois du e-commerce est donc supérieur de 36% par rapport au prix d’introduction officiel fixé à 68 dollars (53 euros). Ainsi l’entreprise dans son ensemble est valorisée à quelque 230 milliards de dollars (180 milliards d’euros).


Durant les premières minutes le titre a poursuivi son ascension, pour atteindre près de 100 dollars à 18 h (heure belge). Alibaba serait ainsi valorisé à 246 milliards de dollars (191 milliards d’euros) et égalerait Walmart, en tant que plus grand retailer au monde.


Il aura fallu du temps avant que ce cours d’ouverture ne soit confirmé :  le New York Stock Exchange ouvre à 9h30 heure locale (15h30 heure belge), mais l’opération a pris du retard en raison de la demande hors norme excédant largement la quantité de titres disponibles.


Pas de record battu

Le prix d’introduction de 68 dollars (53 euros) par action a permis à Alibaba de lever un montant de 21,8 milliards de dollars (16,8 milliards d’euros). Ainsi l’entreprise dans son ensemble est valorisée à 168 milliards de dollars (129 milliards d’euros) et pèse donc plus qu’eBay (145 milliards de dollars) ou encore Amazon (63 milliards de dollars).


Toutefois Alibaba ne pulvérisera pas – bien que de justesse – le record de la plus grande entrée en bourse de tous les temps : Agricultural Bank of China reste le tenant du titre avec un montant de 22,1 milliards de dollars (17,1 milliards d’euros) en 2012. Néanmoins Alibaba bat le record de la plus grande entrée en bourse dans le secteur technologique : en 2012 Facebook avait levé environ 16 milliards de dollars (12,4 milliards d’euros).


Yahoo grand vainqueur

Le grand vainqueur de cette introduction en bourse est l’actionnaire Yahoo, qui avant l’IPO détenait 22,6% des actions d’Alibaba. Sa participation se limitera désormais à 16,3%, mais Yahoo empochera en échange 8,27 milliards de dollars (6,4 milliards d’euros).


Alibaba, qui détient les places de marché Taobao et Tmall, est un réel mastodonte du commerce en ligne, comme en témoignent ces quelque chiffres : le géant chinois contrôle 80% du e-commerce en Chine, traite 14,5 milliards de commandes par an et compte 279 millions d’acheteurs actifs.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.